Accueil » Actualités » Énée le mal-aimé : du roman médiéval à la bande dessinée

Énée le mal-aimé : du roman médiéval à la bande dessinée


Essais, Anthologies
Date de sortie : 14/09/2016
Public : universitaire    Langue : français
Auteur : Mühlethaler, Jean-Claude

Editeur : Les Belles Lettres     Collection : Vérité des mythes
Format & Nombre de pages : 250 p.

Énée le mal-aimé ! Si Didon, plainte dans son malheur ou admirée pour avoir fondé la ville de Carthage, n’a cessé de fasciner depuis le Moyen Âge, les faits et gestes du héros de Virgile, ancêtre mythique d’Auguste, peinent par contre à occuper le devant de la scène, comme s’ils ne répondaient pas aux problèmes du monde moderne. Les raisons d’un tel déséquilibre méritaient d’être interrogées. Quelles sont les conditions historiques qui permettent de revaloriser Énée en faisant résonner ses aventures avec l’actualité ?… Sa récupération implique-t-elle nécessairement un rejet de Didon, une condamnation de la passion perçue comme faiblesse féminine ?… Au prix de quelles distorsions l’acculturation de l’épopée antique est-elle possible ?… Les métamorphoses d’Énée au fil des siècles comportent des enjeux littéraires et culturels, mais aussi existentiels et idéologiques. D’un côté, Énée se prête à une lecture politique, car il est le père d’un empire ; de l’autre, par ses errances et ses erreurs, sa rencontre avec Didon (l’amour), puis avec son père en enfer (le devoir), il apparaît comme un individu en quête d’identité, cherchant à donner un sens à sa vie. À travers lui se posent des questions qui devraient interpeler chacun : à quoi sert aujourd’hui un mythe littéraire ?… Est-il des héros pour notre temps ?…

Sommaire sur le site de l’éditeur.

enee mal-aime

A propos Thomas Frétard

Photo du profil de Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils