Accueil » Livres, audio, videos, jeux » Livres » Fragments de Alexandros de Cotiaeon

Fragments de Alexandros de Cotiaeon


Essais, Anthologies
Date de sortie : 9 février 2018
Public : universitaire    Langue : grec ancien
Auteur : COTIAEON Alexandros de
Editeur : les belles-lettres     Collection : fragments
Nombre de pages : 272 p.

Présentation de l’éditeur

Au IIe siècle après J.-C., Alexandros de Cotiaeon fut un grammairien reconnu et célèbre. En atteste le rôle de précepteur du jeune Marc Aurèle qui lui fut confié par Antonin. Il tomba par la suite dans un oubli relatif, mais nous avons heureusement conservé une série de documents qui permettent aujourd’hui de faire revivre ses travaux et sa carrière. Les deux sources essentielles sont une lettre envoyée au Sénat et aux citoyens de la cité de Cotiaeon par Ælius Aristide, qui fut l’un de ses élèves, à l’occasion du décès de son maître (Or. 32 Keil), ainsi qu’une vingtaine de fragments.
Rassemblés pour la première fois au sein d’un même volume, ces documents sont accompagnés ici d’une traduction française et d’un commentaire, qui permettent de les inscrire dans leur époque et de souligner la place occupée par Alexandros dans la recherche grammaticale durant toute l’Antiquité. L’étude dessine le portrait d’un maître exigeant et à l’écoute de ses élèves, mais aussi celui d’un savant qui s’est attaché, à l’instar des autorités de la grammaire grecque ancienne, à élucider les passages des grands auteurs de la tradition, Homère en premier lieu. (2016-12-21)

Biographie de l’auteur

Jean-Luc Vix est maître de conférences en littérature grecque à l’Université de Strasbourg. Ses recherches portent principalement sur l’enseignement dans l’Antiquité grecque à l’époque impériale. Également spécialiste de l’oeuvre d’Ælius Aristide, il participe à ce titre au projet d’édition de ses œuvres pour la CUF. Il a publié en 2010 un ouvrage intitulé L’Enseignement de la rhétorique au IIe siècle après J.-C. à travers les discours 30-34 d’Ælius Aristide.

A propos Marie-Cécile

Laisser un commentaire