Accueil » Actualités » Actualités des LCA » Insula / L’antiquité dans les jeux vidéos

Insula / L’antiquité dans les jeux vidéos

Compte rendu de : Laury-Nuria André, Game of Rome ou L’Antiquité vidéoludique, Passage(s), 2016, 110 p.

Les technologies numériques déployées par les concepteurs de jeux vidéo permettent au joueur de s’immerger dans des univers disparus. Dans le cas des jeux vidéo antiquisants, qui ont majoritairement un caractère ludique et non éducatif, si les jeux doivent donner l’impression au joueur d’être immergé dans l’Antiquité, la reconstitution n’a pas d’intention archéologique et dépasse l’imitation. Pour élaborer le décor des jeux, les concepteurs utilisent dès lors des stéréotypes en s’affranchissant des sources antiques. L’Antiquité y est présentée avec l’idée de grandeur et de faste autour de quelques motifs-symboles. Iconiques, l’Acropole et le Colisée suffisent ainsi à identifier Athènes, voire la Grèce tout entière, et Rome. Les éléments architecturaux connus sont dès lors représentés avec emphase, dans des dimensions colossales.

Le propre du jeu vidéo est de permettre à un joueur de s’investir dans un monde fictif. Grâce à…

Lire l’article de Christophe Hugot : http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2017/02/antiquite-dans-les-jeux-video/

A propos Revue de presse

Photo du profil de Revue de presse
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Une réaction

  1. Cette publication a été remarquée par : Insula / L’antiquité dans les jeux...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils