Accueil » Actualités » La voix des oiseaux dans l’Antiquité gréco-romaine

La voix des oiseaux dans l’Antiquité gréco-romaine


Essais, Anthologies
Public : universitaire    Langue : français
Auteur : Lafeuillade Annick

Editeur : Saint-Honoré
Format & Nombre de pages : 240 p.

À travers les œuvres des auteurs anciens, nous pouvons retrouver l’écho de la voix des oiseaux, c’est-à-dire la culture qu’ils vous ont transmise, qu’elle soit expérimentale ou artistique. La connaissance des espèces s’y impose très tôt avec Ésope, qui nous présente dans ses Fables, les principaux oiseaux dont nous pourrons suivre la trace. D’Homère à Elien, en Grèce où à Rome, les oiseaux parleront des hommes et des événements auxquels ils sont mêlés, tantôt dans la pensée philosophique, tantôt dans les vers des mythes légendaires. Comment faire une large place aux volatiles dans le règne animal, si ce n’est en lui consacrant ce mélange d’histoires et de faits d’observations relatés par les auteurs de l’Antiquité, toujours intrigués par la signification sibylline du vol des oiseaux ? Un étrange ballet scénique se déroule au fil des pages entre l’histoire des hommes, des dieux et celle des oiseaux, qu’ils planent haut dans le ciel ou courent de toutes leurs pattes et leurs plumes. Que reste-t-il pour nous du mythe de Procnée et de Philomèle, du perroquet de Corinne, du moineau de Lesbie ?

Site de l’éditeur.

A propos Thomas Frétard

Photo du profil de Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils