Accueil » Actualités » L’aigle et le Lion #3 – L’envol de l’aigle

L’aigle et le Lion #3 – L’envol de l’aigle


Romans / Roman historique
Date de sortie : 01/10/2016     Langue : français
Monde : Afrique du Nord     Période historique : -500 à -100
Auteur : Borie, Bertrand
Editeur : Hugues de Queyssac

L’Envol de l’Aigle est le troisième volet de la tétralogie historique L’Aigle et le Lion, qui conte les destinées du Carthaginois Hannibal et du Romain Scipion l’Africain à travers le récit de la deuxième guerre punique (218- 202).

216 av. J.-C. : lors de la bataille de Cannes, une des plus grandes de l’Antiquité, Hannibal écrase l’armée romaine. Mais Rome résiste et la guerre s’éternise en Italie. Elle est ponctuée par des combats acharnés, dont le spectaculaire siège de Syracuse, qui, ralliée à Carthage, tient tête aux Romains grâce aux prouesses du génial Archimède. En Espagne, les frères Scipion l’emportent lentement sur les troupes carthaginoises commandées par les frères d’Hannibal. Mais la mort au combat des deux généraux romains remet tout en cause. Rome confie alors la lourde charge de prendre leur suite au jeune Publius Scipion : c’est le début d’un destin exceptionnel qui va le hisser à la hauteur de son irréductible adversaire, Hannibal.
Au terme de treize années d’un conflit qui embrase progressivement tout le bassin Méditerranéen, Carthage, vaincue sur son propre territoire par Scipion, doit rappeler Hannibal pour conduire la lutte.

Que retrouve celui-ci dans sa cité, dans laquelle règnent des adversaires qui l’ont ignoré alors qu’il résistait en Italie ? Quels destins se nouent pour Manara, son amour de jeunesse, et Sophonisbe, née à l’insu de tous de leurs amours d’une nuit ? Et qu’ont à se dire Scipion et Hannibal, qu’une mutuelle estime rapproche, quand ils se trouvent enfin face à face avec leurs armées, en 202, dans la plaine de Zama, et se rencontrent à la veille de l’ultime bataille ?

Site de l’éditeur.

l-aigle-et-le-lion-tome-3

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Laisser un commentaire