Accueil » Actualités » Le Principe de l’action humaine selon Démosthène et Aristote : Hairesis – Prohairesis

Le Principe de l’action humaine selon Démosthène et Aristote : Hairesis – Prohairesis


Essais, Anthologies
Date de sortie : 14/09/2016
Public : universitaire    Langue : français
Auteur : Merker, Anne
Editeur : Les Belles Lettres     Collection : L'Âne d'or
Nombre de pages : 460 p.

Comment un philosophe comme Aristote en est-il venu à théoriser l’action et à penser son principe comme une prohairesis ? Que signifie cette prohairesis? En rupture avec l’interprétation traditionnelle qui en fait un « choix délibéré » voire une « décision », Le Principe de l’action humaine selon Démosthène et Aristote montre que la prohairesis doit être pensée comme la «saisie anticipée » d’une fin, un « dessein » dont la structure ouvre la temporalité spécifiquement humaine de l’action.

Première étude systématique de la prohairesis chez les auteurs grecs, depuis son apparition jusqu’à l’époque d’Aristote (Thucydide, Aristophane, Phérécrate, Lysias, Isocrate, Isée, Xénophon, Platon, Démosthène, Lycurgue, Eschine, Hypéride, Dinarque, Démade, Aristote), complétée par une relecture de la notion de hairesis à partir d’Homère, ce livre met à la disposition des lecteurs les résultats d’une enquête terminologique exhaustive et les accompagne d’une interprétation philosophique. L’analyse de l’Iliade et des discours des orateurs attiques y rencontre l’explication conceptuelle des traités éthiques d’Aristote, et Démosthène s’y révèle comme un personnage qui compte dans l’histoire de la pensée philosophique de l’action et de la responsabilité humaine.

Sommaire sur le site de l’éditeur.

principe action humaine

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard

Enseignant de Lettres classiques dans l’académie d’Orléans-Tours.

Laisser un commentaire