Accueil » Actualités » Les Étrusques au temps du fascisme et du nazisme

Les Étrusques au temps du fascisme et du nazisme


Essais, Anthologies
Date de sortie : mai 2016
Public : universitaire    Langue : français
Auteur : Haack, Marie-Laurence / Miller, Martin
Editeur : Ausonius Éditions     Collection : Scripta receptoria
Nombre de pages : 321 p.

Le livre rassemble les actes d’un colloque tenu à Amiens en décembre 2014 sur les Étrusques à l’époque du fascisme et du nazisme. L’étruscologie est alors une toute jeune discipline universitaire et scientifique, qui subit dans toute l’Europe une crise multiforme qui a touché les contenus et les acteurs de la discipline et dont les effets se sont fait sentir très différemment selon les pays européens. Les tensions se cristallisent surtout autour de la question controversée des origines. La thèse de l’autochtonie connaît un renouveau d’intérêt en Italie ; en revanche, en Allemagne, l’aspect oriental des Étrusques est souligné. La crise atteint un sommet au moment de l’axe Rome-Berlin et menace le recrutement de nouveaux étruscologues dans toute l’Europe et se répercute sur l’image des Étrusques dans la culture populaire. “Race orientale”, dégénérée et pervertie ou “race incertaine”, les Étrusques sont souvent traités sous un angle plus politique que scientifique.

Site de l’éditeur : table des matières.

etrusques nazisme

A propos Thomas Frétard

Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Laisser un commentaire