Messaline


Romans / Roman historique     Langue : français
Monde : Italie     Période historique : 1er siècle
Auteur : Dauxois, Jacqueline
Editeur : Pygmalion

 

Depuis bientôt deux millénaires, Messaline passe pour l’impératrice romaine la plus cruelle et la plus débauchée.
Elle a grandi sous les règnes monstrueux de Tibère et de Caligula, l’empereur fou. Elle a vécu au milieu des intrigues de la famille impériale entre exécutions, suicides, orgies et jeux du Cirque. Par son mariage avec Claude, « l’idiot » de la famille, elle est devenue impératrice, précédant sur le trône Agrippine et Poppée.

Elle mena, dit-on, une existence dépravée, se prostituant dans les lupanars des quartiers chauds de Rome. On prétend qu’elle fut aussi une criminelle sans pitié. Ses détracteurs lui attribuent même des crimes qui ont contribué à sa perte.

Intriguée par ces incohérences, Jacqueline Dauxois a enquêté sur les textes anciens. Le résultat est la redécouverte captivante d’une impératrice que l’auteur tire de la gangue des poncifs et lieux communs.

Dans un récit passionnant, au style lyrique et sensuel, l’auteur restitue l’univers crépusculaire d’une dynastie qui va s’éteindre, peu après la fin de Messaline, avec le suicide de Néron.

Biographie de l’auteur
Romancière et historienne, Jacqueline Dauxois, après un doctorat de troisième cycle, des études de sciences politiques et un DEA de cinéma, a été journaliste et professeur â Paris. Elle est l’auteur de plusieurs romans et biographies. Messaline est le quatrième volume de la collection Reines de légende, après La Reine de Saba, Nefertiti et Cléopâtre chez Pygmalion.



La série

Les autres tomes :

A propos Robert Delord

Enseignant - ex-formateur Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Langues et Cultures de l'Antiquité / Lettres / TICE / Image / Education aux médias - Président de l'association "Arrête ton char !" - vice-président de l'Association Antiquité Avenir - ex-membre de l'équipe du projet Musagora (auteur et modérateur de la liste) - membre démissionnaire du CNIRE

Laisser un commentaire