Accueil » Actualités » Actualités des LCA » Sliders / Vie carenis ennundum

Sliders / Vie carenis ennundum

Nota Bene : Cet article fait partie de notre dossier "latin, grec ancien et références antiques dans les séries télé"

Sliders : Les Mondes Parallèles (Sliders) est une série télévisée de science-fiction américaine en 88 épisodes, créée par Tracy Tormé et Robert K. Weiss, et diffusée entre 1995 et 1997 sur le réseau Fox. En france, la série est passée sur M6 et 13e rue.

Synopsis : Quinn Mallory, un jeune étudiant véritable génie de la physique, invente dans son sous-sol un appareil capable de générer un vortex qui débouche sur des réalités parallèles, des mondes où l’histoire de la Terre a évolué de manière différente.

Dans l’épisode 07 de la saison 1 (Le Monde de l’intellect / Egghead, 1995), les glisseurs arrivent sur une Terre où Quinn et Arturo sont des escrocs, mais sont célèbres pour avoir inventé la glisse. Afin de pouvoir (peut-être) rentrer chez eux, Quinn et le professeur empruntent l’identité de leurs doubles. Quinn est ainsi forcé de participer à un jeu télévisé sportif appelé « mindgame » mais son remplaçant contacte la mafia afin de le dissuader. Ainsi Quinn est victime d’un chantage : il ne joue pas et la mafia le laisse tranquille. Le problème, c’est que le coach compte énormément sur Quinn afin de gagner le titre de meilleure équipe du championnat : pendant ce temps, Arturo rencontre le double de sa femme, morte sur sa terre d’origine et tente de recoller les morceaux d’un couple brisé en enregistrant une cassette vidéo à l’attention de son double.

A la toute fin de l’épisode, on peut entendre une phrase en « latin » :

(screaming)
« Vie carenis, ennundum.  »

– Where’d he go?
– They disappeared!
– « Vie carenis, ennundum »? What is that?
– Latin.
– What’s that mean?
– « So long, suckers. « 

Evidemment, la traduction proposée est aussi farfelue que le texte latin…

A propos Marjorie Lévêque

Professeur de langues anciennes dans l’Académie de Lille. Grande amatrice de bandes dessinées.

Laisser un commentaire