Accueil » Livres, audio, videos » Livres » Carpe diem – anthologie bilingue de poèmes extraits des Odes d’Horace

Carpe diem – anthologie bilingue de poèmes extraits des Odes d’Horace

Essais & Anthologies
Date de sortie : 21 août 2019
Auteur : Horace, Estelle Debouy
Editeur : Rivages poche
Collection : Petite Bibliothèque
Nombre de pages : 264
Site de l'éditeur.

Quelque quatre-vingt-dix ans après la parution des Odes dans la Collection des Universités de France, Rivages poche nous propose une nouvelle édition, fondée sur le même texte latin, établi par François Villeneuve, mais avec une traduction nouvelle, conçue par Estelle Debouy.

En voici la présentation sur la quatrième de couverture :

Qui ne connaît pas l’adage Carpe diem ? Ce qui est moins connu, c’est qu’il est tiré des Odes d’Horace. Horace n’est pas seulement un poète qui aborde les difficultés politiques de son époque, au commencement de l’Empire romain : à une poésie civique, il mêle une poésie personnelle, dans laquelle il évoque des sentiments universels tels que l’amour ou l’amitié.

Les Odes célèbrent le bonheur d’une vie simple, à l’abri des tentations de l’ambition ou de la richesse, et la sagesse de vivre pleinement l’instant, que la perspective du déclin et de la mort rend plus émouvant encore.

Dans ce livre, grâce aux notes qui explicitent chaque texte et grâce à la traduction proposée en regard, le lecteur pourra redécouvrir une oeuvre qui inspira Ronsard, La Fontaine, Molière, Hugo, une oeuvre qui est à la source de notre propre littérature.

Il s’agit bien d’une anthologie (quarante-deux poèmes ont été retenus, parmi les quatre livres des Odes) et d’une édition bilingue – ce qui ne constitue pas une nouveauté absolue dans cette collection (qui propose depuis 2018 des Fables de Phèdre, traduites par la même universitaire, et la Théogonie d’Hésiode), mais reste une rareté chez un éditeur qui diffuse les auteurs antiques (Épictète, Pline le Jeune, Sénèque, Plutarque…) principalement en traduction française – augmentée de tout un travail de commentaire et de recontextualisation réparti entre préface, notes et introductions.

 

 

La préface, tout en étant moins développée que celle de la collection “Classiques en poche” des Belles Lettres, a le mérite de la clarté et de la concision : s’ouvrant avec humour sur quelques considérations biographiques fondées notamment sur ce qu’Horace dit de lui-même dans ses Satires et ses Épîtres, elle explique l’intégration progressive du poète dans la haute société romaine, jusqu’à Mécène puis Auguste, avant de dresser le portrait de l’épicurien déclaré. Enfin, c’est le recueil même des Odes qui fait l’objet de la dernière partie de cette introduction : le projet d’ensemble est présenté, proposant quelques premières pistes pour la lecture de l’anthologie, ainsi que sa postérité.

 

Quelques atouts de cette édition :

  • Les choix de traduction sont issus du projet de “rendre le plus fidèlement possible le texte latin”. Pour que chacun puisse s’en faire une idée, voici pour les quinze premiers vers de la première ode, à droite de la traduction d’Estelle Debouy, celle de François Villeneuve (Les Belles Lettres) et en dessous, celle de Leconte de Lisle  :
Maecenas, issu d’aïeux rois, ô mon appui et ma chère gloire! il plaît aux uns de recueillir, en courant, la poussière Olympique; et la borne évitée par les brûlantes roue et la noble palme les portent vers les Dieux, maîtres du monde. Il plaît à celui-ci que la foule des Quirites mobiles s’agite pour l’élever aux triples honneurs, et à cet autre d’entasser dans sa propre grange tout ce qui est balayé sur les aires Lybiques. Celui qui se réjouit de sarcler les champs paternels, jamais tu ne l’en éloigneras, au prix des richesses Attaliques, afin que, matelot tremblant, il fende, d’une nef Cyprienne, la mer de Myrto.
  • Les aller-retour entre texte et traduction sont facilités par les renvois, à droite de la page en français, à la numérotation des vers latins.
  • Chaque poème est précédé d’une introduction de quelques lignes qui en guide la lecture.
  • La traduction est richement annotée : explications historiques (personnages, realia…), remarques linguistiques, éléments de commentaire.

 

Un outil intéressant, en somme, qui saura trouver ses lecteurs.

 

Pour feuilleter les premières pages de cet ouvrage : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782743648114

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Sur le même thème

Parutions de novembre #3

Liens vers le site de chaque éditeur pour la sélection 1 : https://www.editions-ellipses.fr/accueil/127-method-latin-classes-preparatoires-universite-concours-9782340033733.html https://www.editions-ellipses.fr/accueil/291-10564-lecons-sur-platon-9782340035737.html#/1-format_disponible-broche https://www.glenat.com/ils-ont-fait-lhistoire/cleopatre-9782344032510 …

Laisser un commentaire

X