ESSAI • Parler latin pour classer la Nature : l’héritage de Linné

Depuis que Linné a mis au point le système de nomenclature binomiale pour les règnes animal et végétal – deux mots, genre et espèce –, le latin est utilisé de façon unanime par la communauté scientifique internationale. Une universalité qui influencera de nombreux autres domaines des sciences du vivant et de la nature dont la chimie et même la météorologie. Malgré les avatars des codes internationaux de nomenclature, le latin reste encore aujourd’hui la référence. Tout comme dans notre quotidien fait d’alter ego, de cumulus et autres geranium. Même certains pourfendeurs de cette langue, dont Pierre Bourdieu n’ont pas hésité à parler d’habitus ! Entrez dans ce voyage inédit dans le temps avec Linné et une langue latine bien plus contemporaine qu’on ne voudrait le croire.

Un extrait est disponible sur le site de l’éditeur.

parler latin classer nature2

parler latin classer nature

[amazonjs asin=”B00UGAV10W” locale=”FR” tmpl=”Small” title=”Parler latin pour classer la Nature – L’héritage de Linné”]

Notez l’existence, chez Larousse, d’un dictionnaire destiné à “comprendre la signification secrète des noms latins des plantes” (page de l’éditeur).

[amazonjs asin=”2035851300″ locale=”FR” tmpl=”Small” title=”Le Latin du Jardin: 1500 noms latins pour apprendre à parler plantes couramment”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

La métamorphose humain/insecte : un défi littéraire et artistique de l’Antiquité à nos jours.

Le thème fait l’objet d’un appel à contributions: L’objet de cette journée est d’explorer la …

Laisser un commentaire