Accueil » Actualités des LCA » Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en mari

Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en mari


Classement : Reportage
Thématique :
Media : France Culture

Nous serons comme des dieux – Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en mari – 08-08-2014 (durée : 6′)

La dernière amoureuse de la semaine s’appelle Alcmène, petite-fille du roi Persée. Elle est l’épouse de son cousin Amphitryon, roi de Tirynthe. Enfin, l’épouse, c’est vite dit : elle n’acceptera de coucher avec lui qu’au moment où Amphitryon aura vengé ses frères, tués par des voleurs de troupeaux. Et la vengeance tarde, se complique, Amphitryon tue son beau-père par mégarde, il doit se purifier, enfin, ça n’en finit pas. Enfin, Amphitryon parvient à lever une grande armée et le voilà parti à la guerre.

Alors Zeus intervient. Il veut un fils très fort. Alcmène est une épouse vierge. Quoi de plus séduisant ? Et pour simplifier, Zeus se déguise en Amphitryon. Il arrive, très fier, annonce à son épouse que ses frères sont vengés, couche avec Alcmène et pour être bien sûr que l’enfant sera fort, il fait durer la nuit trente-six heures au lieu de douze. Comment ? Hermès arrête le char du Soleil, la Lune avance lentement et l’humanité dort aussi 36 heures. Alcmène est comblée. Zeus s’éclipse.

Et le vrai mari revient de guerre, racontant exactement la même histoire – Je sais, tu me l’as déjà dit, coupe Alcmène. Le mari veut coucher avec elle, l’épouse baîlle de fatigue, demain, si tu veux, mon chéri ? Enfin elle se laisse faire, mais le mari, inquiet, va consulter le devin Tirésias. Et le devin l’informe que Zeus l’a cocufié. Le malheureux Amphitryon ne touchera plus jamais son épouse.

Alcmène est sur le point d’accoucher de jumeaux. L’un est un demi-dieu, et l’autre est un mortel. Zeus fait savoir, en jurant par le Styx, que le premier enfant qui naîtra sera le roi de Tirynthe. Ce sera le fils de Zeus, c’est ce que tout le monde croit.

Sauf que Héra, comme elle l’a déjà fait si souvent, envoie sa fille Ilythie faire naître en vitesse le fils d’Amphitryon, avec ordre de bloquer la naissance de l’autre. Ilythie ne bouge plus, le petit de Zeus ne sort pas, Alcmène crève de douleur… Alors, ruse pour ruse, la fille de Tirésias crie de dedans le palais que ça y est, l’enfant divin est né ! Ilythie part, furieuse. L’enfant de Zeus peut naître. Il s’appellera Alcide, et Alcmène a si peur qu’elle le fait abandonner dans un pré. Qui nourrira l’enfant Alcide ?

Eh bien, ce sera Héra, abusée par sa nièce Athéna, qui lui plaque sur les seins le bébé à l’abandon, et il tète, le petit Alcide, il vivra… Mais parce qu’il a sucé le lait de la déesse Héra, il prendra le nom d’Héraclès. Un type très fort, avec la tête malade, capable de tous les exploits et du pire des crimes, puisqu’Héraclès, frappé de folie, tuera tous ses enfants.

Une dernière chose. Pour se venger de la fille de Tirésias, Héra la changea en belette, un animal dont les Grecs croyaient qu’elle concevait par l’oreille,  accouchant par la bouche.

 



Dans la même série
  • Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en nuage
  • Les petites amoureuses du roi des dieux : L’amant déguisé en pluie
  • Toutes sortes de monstres : Pan, le dieu bouc
  • Les enfants prodigieux, Alcide le caractériel
  • Nos amis les rats : Sérapis, un dieu farci de rats
  • Nos amis les rats : Apollon, dieu des rats
  • Les enfants prodigieux : Hermès, bébé voyou
  • Les amoureux massacrés, Attis, le pin émasculé
  • Les procréations assistées – Deuxième grossesse de Zeus : naissance de Dionysos
  • Les procréations assistées – L’accouchement du crâne de Jupiter
  • Faire un enfant sans femme
  • Toutes sortes de monstres : le Minotaure
  • Les petites amoureuses du roi des dieux, L’amant déguisé en sa fille
  • Les petites amoureuses du roi des dieux, L’amant-cygne
  • Les déesses vierges, La bruyante aux flèches d’or née sur l’île aux phoques
  • Les déesses vierges, Hestia ou le nombril du foyer
  • Les déesses vierges, Athéna ou l’éblouissement
  • Les amoureux massacrés, le charme de l’inceste et la dent de sanglier
  • Les amoureux massacrés : le chasseur et la chaste déesse
  • Les procréations assistées : faire un enfant sans femme
  • A propos Robert Delord

    Robert Delord
    Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

    Sur le même thème

    Festival des langues classiques : il ouvre ses portes à Versailles le 31 janvier

    La seconde édition du Festival des langues classiques, latin, grec et chinois, aura lieu les …

    Laisser un commentaire

    X