Accueil » Actualités des LCA » Les procréations assistées – L’accouchement du crâne de Jupiter

Les procréations assistées – L’accouchement du crâne de Jupiter


Classement : Reportage
Thématique :
Media : France Culture

France Culture – Nous serons comme des dieux : Les procréations assistées – L’accouchement du crâne de Jupiter – 08-07-2014 (6′)

 

Quittons l’Inde, allons dans la Grèce des origines découvrir la première grossesse du roi des dieux, Zeus pour les Grecs, Jupiter pour les Romains.

On ne peut rien comprendre à cette affaire si on ne remonte pas à la naissance de Zeus. Le roi des  Titans, Cronos, son père- Saturne pour les Romains-, avait si peur d’être détrôné qu’il se résolut à avaler tout crus les enfants que lui donnait sa femme Rhéa. Sitôt l’accouchement fini, hop, Cronos ouvrait sa grande gueule et avalait un petit paquet emmailloté de blanc. Des peintres ont souvent représenté Cronos déchiquetant les nouveaux-nés, mais non, le père indigne n’y mettait pas la dent. A la fin, la pauvre mère en eut assez et substitua à son fils dernier-né une pierre emmaillotée de blanc. Cronos l’avala goûlument. Le petit Zeus, sixième enfant de Zeus et de Rhéa, grandit à l’écart du danger, nourri par une chèvre, protégé par des guerriers en armes, les Corybantes, chargés de faire du bruit avec leurs boucliers pour couvrir les braillements du mioche. Devenu adulte, il finit par détrôner son père.

C’était, dans la famille de Zeus, une vieille tradition. Tout fils bien né devait détrôner son papa. Cronos l’avait fait en  tranchant les testicules de son père à la faucille, Zeus jeta Cronos dans les Enfers. Puis il épousa l’Océanide Mètis, déesse de la ruse et de l’ingéniosité. La preuve, Métis donna à Zeus un  puissant vomitif pour forcer Cronos à régurgiter ses frères et sœurs, Déméter,  Héra, Hestia, Poseïdon, Hadès, qui, dûment nettoyés, choisirent leur vaillant petit frère comme souverain.

Oui, mais la malédiction familiale était encore présente. Quand Métis fut enceinte, le Titan Prométhée avertit son cousin roi des dieux : l’enfant qui germait dans le ventre de sa femme allait le détrôner. Cela ne se pouvait pas.  Qu’allait faire le roi Zeus ? Très simple. Il fit mieux que Cronos. Il avala Mètis et l’enfant qu’elle portait.

L’enfant germa dans le ventre de Mètis, elle-même dans le ventre de Zeus. Un jour, le père cannibale fut saisi de migraines insupportables- forcément, l’enfant était à terme. Zeus appela Prométhée, qui fendit le front du roi des dieux d’un coup de hache. Une fille en sortit, casquée, armée, hurlante dans le jaillissement du sang paternel. C’était Athéna, déesse de la sagesse, digne fille de sa mère restée dans les entrailles de Zeus. De temps à autre, Zeus prétendait que sa première épouse lui donnait des conseils- on se demande comment. Des gargouillis ?

La déesse Athéna était comme sa tante Hestia, farouchement vierge. Pourtant, elle eut un enfant. Comment ? C’est encore une histoire à dormir debout. Un jour, son oncle Poséïdon, pris de ces désirs violents que connaissent tous les dieux, se jeta sur sa nièce, qui le repoussa- Athéna est une fille tout en muscles. Poseïdon éjacula sur la cuisse d’Athéna, qui s’essuya avec un bout de laine. Elle jeta le bout de laine encore humide de sperme sur la terre, qui s’ouvrit. Un enfant en jaillit, porteur d’une queue de serpent. Athéna adopta le fils du bout de laine et de la peau de sa cuisse, qui devint le premier roi d’Athènes.

 

 



Dans la même série
  • Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en nuage
  • Les petites amoureuses du roi des dieux : L’amant déguisé en pluie
  • Toutes sortes de monstres : Pan, le dieu bouc
  • Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en mari
  • Les enfants prodigieux, Alcide le caractériel
  • Nos amis les rats : Sérapis, un dieu farci de rats
  • Nos amis les rats : Apollon, dieu des rats
  • Les enfants prodigieux : Hermès, bébé voyou
  • Les amoureux massacrés, Attis, le pin émasculé
  • Les procréations assistées – Deuxième grossesse de Zeus : naissance de Dionysos
  • Faire un enfant sans femme
  • Toutes sortes de monstres : le Minotaure
  • Les petites amoureuses du roi des dieux, L’amant déguisé en sa fille
  • Les petites amoureuses du roi des dieux, L’amant-cygne
  • Les déesses vierges, La bruyante aux flèches d’or née sur l’île aux phoques
  • Les déesses vierges, Hestia ou le nombril du foyer
  • Les déesses vierges, Athéna ou l’éblouissement
  • Les amoureux massacrés, le charme de l’inceste et la dent de sanglier
  • Les amoureux massacrés : le chasseur et la chaste déesse
  • Les procréations assistées : faire un enfant sans femme
  • A propos Robert Delord

    Robert Delord
    Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

    Sur le même thème

    Festival des langues classiques : il ouvre ses portes à Versailles le 31 janvier

    La seconde édition du Festival des langues classiques, latin, grec et chinois, aura lieu les …

    Laisser un commentaire

    X