Accueil » Actualités des LCA » A la une d'ATC » Une chanson allemande du XIXème siècle contre l’impérialisme romain

Une chanson allemande du XIXème siècle contre l’impérialisme romain


Classement : Musique
Thématique :
Media : France Inter

Als die Römer frech geworden, « Quand les Romains se montrèrent insolents »

Joseph Viktor von Scheffel, 1826-1886 a composé ce Lied qui est aussi une chanson à boire dans laquelle il se moque du général romain Quintilius Varus défait dans la forêt germanique de Teutobourg avec ses trois légions en 9 après J.-C.

Ce chant est un très bon complément à l’étude du texte de Florus, Epitomé, II, 30, mais aussi des autres sources historiques qui sont exceptionnellement nombreuses, preuve que ce désastre en Germanie a profondément marqué les Romains. 

• Florus, Epitomé (IIème siècle)

• Ovide, Les Tristes (en 10 et 11)

• Marcus Manilius, Les Astronomiques (Ier siècle)

• Strabon, Géographie, (vers 18)

• Velleius Paterculus, Histoire romaine, (30)

• Tacite, Annales (début du IIème siècle)

• Suétone, Vie des 12 Césars (121)

• Dion Cassius, Histoire romaine (IIIème siècle)

Le texte au format pdf : Als die Römer frech geworden  (traduction inédite d’Elisabeth et Jean-Pierre Masson)

On pourra rapprocher ce chant patriotique de l’Hermannsdenkmal, monument-statue de 53 mètres de haut, construit dans la forêt de Teutobourg, à la gloire du chef Chérusque, Arminius à la tête des troupes germaniques victorieuses de l’armée romaine. Ce monument national, très prisé des Allemands, reçoit 1.300.000 visiteurs chaque année.

 

 

Enregistrer

A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant - ex-formateur Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Langues et Cultures de l'Antiquité / Lettres / TICE / Image / Education aux médias - Président de l'association "Arrête ton char !" - vice-président de l'Association Antiquité Avenir - ex-membre de l'équipe du projet Musagora (auteur et modérateur de la liste) - membre démissionnaire du CNIRE

Laisser un commentaire