Antigone (d’après Sophocle)

Antigone, fille d’Œdipe, s’apprête à braver l’interdit du roi de Thèbes en accomplissant les rites funéraires destinés à son frère, le paria Polynice. Pour ce geste, elle risque la mort. Mais c’est le prix à payer pour ce qu’elle estime être son devoir : envers l’amour qu’elle porte à son frère, envers les dieux. Son propre oncle, le roi Créon, ira-t-il jusqu’à la condamner en dépit des lois divines, non écrites et éternelles ? Antigone, son fiancé Hémon et le devin Tirésias parviendront-ils à le faire changer d’avis ?

Régis Penet adapte Antigone de Sophocle restituant, dans un époustouflant travail graphique en peinture sur bois, toute la force dramatique et la puissance philosophique de ce récit fondateur. En fin d’ouvrage, un appareil critique rédigé par un spécialiste de Sophocle recontextualise l’importance et la contemporanéité de la pièce originale.

À feuilleter sur le site de l’éditeur.

[amazonjs asin=”2344010726″ locale=”FR” title=”Antigone”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

La métamorphose humain/insecte : un défi littéraire et artistique de l’Antiquité à nos jours.

Le thème fait l’objet d’un appel à contributions: L’objet de cette journée est d’explorer la …

Laisser un commentaire