Corps vivants des dieux : Les statues animées dans le monde méditerranéen antique

L’existence d’images animées ou parlantes, dans le cadre des sociétés antiques, est attestée par de nombreux textes, bien que peu de documents nous permettent d’identifier clairement les manipulations dont elles ont pu faire l’objet. Dans la société grecque, où l’on a choisi de représenter les dieux sous une forme essentiellement humaine, les images possèdent une importance extrême dans l’univers religieux et la pratique cultuelle. En Égypte, les images des dieux ont une grande place dans les temples et jouent un rôle central dans les liturgies. La présence d’une vie dans ces images semble généralement admise, en Grèce comme en Égypte, et de ce fait la capacité des dieux de signifier leur volonté par la parole ou par des signes codés. Dans ces sociétés habituées à la prolifération des images divines, une religion qui condamne les représentations, le christianisme, s’installe progressivement à partir du IIe siècle de notre ère, mais le recours aux images et l’idée d’une vie présente dans l’image s’imposent progressivement en milieu chrétien.

102 illustrations en couleurs

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

Agnodice, par Hélène Soumet

Hélène Soumet nous propose la biographie d’Agnodice, extraite de son ouvrage Insoumises et conquérantes : …

Laisser un commentaire