Diuina studia : mélanges de religion et de philosophie anciennes offerts à François Guillaumont

En hommage à François Guillaumont, spécialiste de la philosophie et de la correspondance de Cicéron, de la pensée religieuse à Rome et de l’histoire des doctrines anciennes, le présent volume réunit 26 études, réparties en quatre sections. La première partie traite de la théorie et des pratiques divinatoires : De diuinatione de Cicéron, rôle et représentation de l’augure, image prophétique de Carmenta aux origines de Rome, interprétation des songes et des signes. La deuxième explore des questions de religion et de théologie anciennes : collège des épulons, arithmologie sacrée, figure de Numa dans l’historiographie romaine, perception du divin et hiérarchie céleste, preuves de l’existence de Dieu selon Juste Lipse. La troisième est consacrée aux formes et modèles de la sagesse : droit et philosophie chez Ulpien, concept d’art de vivre, Gabriel Chappuys traducteur de Sénèque, inspiration philosophique chez Grégoire de Nazianze, Distiques de Caton, consolation selon Marsile Ficin. Un dernier ensemble porte sur divers aspects de la postérité de Cicéron, jusqu’à la lecture contemporaine du De diuinatione chez Amin Maalouf.

Sommaire disponible sur le site de l’éditeur.

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

La Classe / Rallye mythologie

La revue pédagogique La Classe propose un rallye lecture sur la mythologie (n°315) à destination …

Laisser un commentaire