Imperator : diriger en Grèce et à Rome

Comment diriger ? D’où vient la capacité de certains hommes à enthousiasmer ceux qui les suivent, tandis que d’autres semblent dépourvus d’autorité ? Mus par le sens du service ou une ambition personnelle dévorante, au prix d’un travail acharné et de mille peines, les grands chefs de l’Antiquité – César, Cléopâtre, Périclès, Alexandre, mais aussi Cyrus, Zénobie ou encore Attila et Didon… – ont poussé leurs hommes à se dépasser et les ont menés jusqu’aux confins du monde connu.

Ils s’appuyaient sur leur intelligence exceptionnelle, leur capacité à décider et à organiser, mais aussi leur maîtrise de l’art de la parole, qui apaise ou qui galvanise. Autant de talents précieux sur un champ de bataille ou face à une assemblée tumultueuse, pour le souverain qui règne sur un empire immense comme pour le propriétaire d’un domaine agricole. Composé de plus de cent textes issus des traductions des Belles Lettres, ce livre nous invite à mieux connaître les grands leaders antiques et à repenser l’art de commander.

Sommaire sur le site de l’éditeur.

[amazonjs asin=”2251446419″ locale=”FR” title=”Imperator: Diriger en Grèce et à Rome”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

Les nouvelles de l’Antiquité (04 janvier 2021)

Les dossiers précédents : Les nouvelles de l’antiquité du 21 décembre Les nouvelles de l’antiquité …

Laisser un commentaire