Accueil » Livres, audio, videos » Livres » La Cour sous l’empereur Claude : les enjeux d’un lieu de pouvoir (Anne-Claire Michel)

La Cour sous l’empereur Claude : les enjeux d’un lieu de pouvoir (Anne-Claire Michel)

Essais & Anthologies
Date de sortie : 15/10/2015
Auteur : Michel, Anne-Claire
Editeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Histoire
Nombre de pages : 382 p.

Cet ouvrage montre comment la cour impériale dans l’Antiquité se constitue progressivement en un nouveau lieu de pouvoir, l’entourage proche de l’empereur s’érigeant en centre politique de l’Empire. En se focalisant sur une étude approfondie du principat de Claude, il aborde toutes les facettes du phénomène aulique dans ses dimensions spatiale, sociale, politique et culturelle.

Quatrième de couverture :

Ce travail s’inscrit dans le cadre du double renouvellement historiographique des études sur le phénomène aulique [= de cour] dans l’Antiquité et des travaux sur l’époque claudienne. Il montre comment la cour impériale se constitue progressivement en un nouveau lieu de pouvoir, l’entourage proche de l’empereur s’érigeant en centre politique de l’Empire. En se focalisant sur une étude approfondie du principat de Claude, il aborde toutes les facettes du phénomène aulique dans ses dimensions spatiale, sociale, politique et culturelle.
Le premier temps de l’analyse entend le terme de cour dans sa dimension spatiale : l’espace au sein duquel évoluent l’empereur et sa suite. Partant du centre que constitue le Palatin pour s’en éloigner progressivement, l’étude s’intéresse aux vestiges de la demeure impériale sur la colline du Palatin puis elle étudie les autres espaces auliques : horti impériaux, résidences impériales dans le « suburbium » et en Italie centrale, ainsi que l’espace de l’expédition britannique de Claude et de son entourage.
Le deuxième axe envisage la cour dans son acception de milieu social. Après avoir défini et délimité la structure aulique, son étude permet de montrer qu’il n’existe pas de société de cour à cette époque qui bouleverserait les hiérarchies politiques et sociales traditionnelles.
Le troisième axe montre enfin que la cour est un lieu de pouvoir et de sa mise en scène. Après avoir étudié le fonctionnement politique de la cour, l’étude s’intéresse aux représentations contemporaines et postérieures du milieu aulique.

Vous pouvez consulter le sommaire, la table des matières et l’introduction sur le site de l’éditeur.

cour empereur claude

[amazonjs asin=”2753542023″ locale=”FR” tmpl=”Small” title=”La cour sous l’empereur Claude”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Sur le même thème

Résultats du Jeu-Concours – Cahier d’exercices Latin (débutants)

Réponse et liste des gagnants du jeu-concours Il fallait répondre “le néerlandais”. Les gagnants tirés …

Laisser un commentaire

X