Accueil » Livres, audio, videos » Livres » La guerre de Troie et l’inconscient grec. Le rôle des femmes
À travers le récit de la guerre de Troie se révèle la structure de l’inconscient collectif hellène. La femme grecque et troyenne dévoile une métonymie d’Hélène. Les Troyens y voient l’apparence, l’illusion, les Grecs y voient une apparition, un symbole de vérité. Hélène n’est en réalité que le prétexte pour le voyage et l’enrichissement que les Grecs ont tiré de la guerre…

La guerre de Troie et l’inconscient grec. Le rôle des femmes

Essais & Anthologies  
Date de sortie : 21/02/2020
Auteur : Efi Papavassilopoulou
Editeur : Editions du Panthéon
Collection : Essai
Nombre de pages : 64 p.
Site de l'éditeur.

« La guerre de
Troie montre comment se construit l’inconscient collectif grec. Le récit
est centré autour de la légende de la « belle Hélène ». Elle est liée à
l’imaginaire, mais sa fonction est symbolique. Pour les Grecs, la
beauté est une apparition comme aleithia, la vérité, dans son sens
initial, qui veut dire dévoilement, la naissance du nouveau. Ils
questionnent par ce biais la naissance, et donc la mort et l’être. »
À travers le récit de la guerre de Troie se révèle la structure de
l’inconscient collectif hellène. La femme grecque et troyenne dévoile
une métonymie d’Hélène. Les Troyens y voient l’apparence, l’illusion,
les Grecs y voient une apparition, un symbole de vérité. Hélène n’est en
réalité que le prétexte pour le voyage et l’enrichissement que les
Grecs ont tiré de la guerre…

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Sur le même thème

Archéologia n° 587 – Autopsie des morts historiques

Ce numéro de mai d’Archéologia vous propose un grand dossier sur la pathographie. Toute jeune …

Laisser un commentaire