La Mort de César

15 mars -44, Jules César est au faîte de sa gloire ; ses détracteurs le soupçonnent de vouloir obtenir du Sénat, en cette séance des Ides de Mars, le titre, honni entre tous, de « roi ». Ils passent à l’acte : César est sauvagement assassiné de vingt-trois coups de poignards, et Rome acclame en libérateurs les tyrannicides. Pourtant, la disparition du dictateur va bientôt entraîner une guerre civile qui précipitera la chute de la République et l’avènement de l’Empire.

Barry Strauss revient sur la naissance et l’orchestration d’une des plus célèbres conjurations de l’Histoire en menant l’enquête dans une sphère politique romaine bouleversée par les intrigues. Nous revivons étape par étape le déroulement du complot et les jours chaotiques qui ont suivi son exécution. Pour les conjurés, tout l’enjeu était de faire accepter au peuple romain leur geste, de contenir les alliés de César et, au terme de combats sanglants, d’assurer sa succession.

Le récit haletant des dernières heures de César est digne d’un thriller classique : crime, suspense, soif de pouvoir, passion amoureuse, trahison, stratagèmes machiavéliques. Barry Strauss a l’œil d’un peintre, les scènes, les décors et les personnages que l’on croyait figés pour toujours dans le marbre reprennent vie et couleurs ; grâce à son exceptionnel talent de conteur, un des grands moments de l’Histoire universelle nous apparaît dans toute sa force.

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

La Classe / Rallye mythologie

La revue pédagogique La Classe propose un rallye lecture sur la mythologie (n°315) à destination …

Laisser un commentaire