Accueil » Actualités des LCA » Les collines dans la représentation et l’organisation du pouvoir à Rome

Les collines dans la représentation et l’organisation du pouvoir à Rome

Essais & Anthologies
Date de sortie : 04 janvier 2018
Auteur : de Souza Manuel
Editeur : Ausonius
Collection : Scripta antiqua
Nombre de pages : 180
Site de l'éditeur.
This entry is part 3 of 13 in the series Editeur - Ausonius Scripta antiqua

Au cœur de la légende, les collines de Rome s’articulent au récit de la fondation, mais aussi des premières dissensions qui caractérisent l’histoire de la cité à venir. Les collines, sept et davantage, marquent indéniablement la topographie et ont un rôle dans la construction de l’espace urbain de la cité. Née sur le Palatin, au détriment de l’Aventin, l’Vrbs ne se constitue cependant véritablement qu’en se dotant d’un centre civique en contrebas des collines, sur le forum dès l’époque royale. Le forum et également le champ de Mars, où se fait le recensement et se réunissent les comices centuriates, deviennent les lieux centraux de la vie politique à l’époque républicaine, et la colline peut inspirer méfiance ou permettre l’affirmation d’un pouvoir alternatif. La symbolique et la fonctionnalité des collines de Rome résultent d’une histoire complexe et en mouvement, où se croisent faits historiques et exégèses, qui créent progressivement des stéréotypes, véhiculés jusqu’aux âges contemporains, sur la ville aux sept collines.

Ce livre sur les collines et le pouvoir à Rome constitue un prologue à la synthèse sur le Palatin, de la mort d’Auguste au règne de Vespasien, que proposera le prochain volume des Neronia. Il permet de mettre en perspective l’ascension palatine du pouvoir impérial, et d’en souligner les enjeux en s’interrogeant sur le rôle structurant des reliefs dans la vie et l’imaginaire politiques romains.

Series Navigation<< La Muse au long couteau : Critias, de la création littéraire au terrorisme d’étatLa route antique et médiévale : nouvelles approches, nouveaux outils >>

A propos Thomas Frétard

Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Laisser un commentaire