Accueil » Actualités des LCA » MINUS, LAPSUS ET MORDICUS – Nous parlons tous latin

MINUS, LAPSUS ET MORDICUS – Nous parlons tous latin

Essais & Anthologies
Date de sortie : 13 novembre 2014
Public : tout public
Auteur : Walter, Henriette
Editeur : Robert Laffont
Nombre de pages : 320 p.

Auteur : Henriette Walter, professeur émérite de linguistique, présidente de la Société internationale de linguistique fonctionnelle et membre du Conseil supérieur de la langue française.

 

Présentation de l’éditeur :
« Dans la veine de ses premiers best-sellers, Henriette Walter nous invite à nous lancer dans une passionnante odyssée étymologique en mêlant érudition, jeux et humour, et nous prouve que le latin est une langue encore bien vivante. Dans la veine de ses plus grands succès, Henriette Walter nous embarque dans une passionnante odyssée étymologique.
Saviez-vous qu’Olibrius était un empereur romain d’Occident (mort en 472), dont la légende a fait le symbole d’un homme incapable mais plein de jactance ?
Que minus est l’abréviation de minus habens, « qui a moins (d’intelligence) » ?
Que plusieurs albums d’Astérix ont été traduits en latin ?
Que les distributeurs de billets de la banque du Vatican se lisent en latin ?
C’est tout naturellement que nous employons tous les jours et sans y penser des mots comme lavabo, agenda, quiproquo ou constat, qui ont l’air tellement français mais qui sont en réalité des mots du latin sous leur forme d’origine, au même titre que consensus, placebo, a priori, vice versa, minus, lapsus, ipso facto ou referendum…
Mais que dire de motus et de rasibus ? Ne serait-ce pas plutôt du « latin de cuisine », ce pseudo-latin inventé par des érudits facétieux, toujours prêts à jouer avec les mots ?
En passant allègrement du latin de l’Église au latin des tribunaux, et du latin des naturalistes au latin d’Astérix, Henriette Walter propose un nouveau regard sur cette langue encore bien vivante dans les usages du XXIe siècle, et pleine de ressources, que l’on s’est trop vite empressé d’enterrer. Un ouvrage ludique et passionnant, ponctué d’anecdotes, de devinettes et de récréations, pour conjuguer humour et érudition.
[amazonjs asin=”2221133420″ locale=”FR” tmpl=”Small” title=”Minus, lapsus et mordicus”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours.

Sur le même thème

L’amour à Rome – Les Nocturnes du Plan de Rome

A retrouver sur la chaîne youtube CIREVE la conférence “L’amour à Rome” donnée le  2 …

Laisser un commentaire