Accueil » Actualités des LCA » Philosophie Antique #15 – Questions sur le scepticisme pyrrhonien

Philosophie Antique #15 – Questions sur le scepticisme pyrrhonien

Essais & Anthologies  
Date de sortie : 15/10/2015
Auteur : Collectif
Editeur : Presses Universitaires du Septentrion
Nombre de pages : 300 p.

Le dossier de ce numéro porte sur le scepticisme antique et associe des articles de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés pour faire le point sur ce courant philosophie paradoxale, et plus particulièrement sur le néopyrrhonisme d’Enésidème et de Sextus Empiricus. Ce courant se présente comme une philosophie originale, sans doctrine. Peut-il être reconstruit à partir d’autres sources que Sextus Empiricus? Pourquoi cet acharnement à se distinguer de toutes les autres philosophies ? Le scepticisme se considère-t-il même comme une philosophie ? Les sceptiques peuvent-ils utiliser sans contradiction un “critère” pour connaître ou agir ou se réclamer de la seule vie quotidienne contre la philosophie ? Pourquoi Sextus critique-t-il les mathématiques et qu’en accepte-t-il ?

Les articles hors-dossier de ce numéro abordent les rapports entre le cynisme et Platon, la nature de la réflexion antique sur l’économie chez Xénophon et Platon, la question controversée des rapports entre épicurisme et géométrie ou la réception de la notion héraclitéenne de contradiction chez Hölderlin et Heidegger.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’éditeur.

philosophie antique 15

[amazonjs asin=”2757411411″ locale=”FR” tmpl=”Small” title=”Questions Sur le Scepticisme Pyrrhonien”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

Annonce des lauréats du 1er Prix Littérature Jeunesse Antiquité (2020)

La voici avec trois mois de retard : la liste des lauréats du premier Prix …

Laisser un commentaire