Accueil » Actualités des LCA » Phortia – Le tonnage des navires de commerce en Méditerranée du VIIIe siècle av. l’ère chrétienne au VIIe siècle de l’ère chrétienne

Phortia – Le tonnage des navires de commerce en Méditerranée du VIIIe siècle av. l’ère chrétienne au VIIe siècle de l’ère chrétienne

Essais & Anthologies  
Date de sortie : 20/04/2016
Auteur : Nantet, Emmanuel
Editeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Archéologie et Culture
Nombre de pages : 656 p.

Cet ouvrage est la première synthèse sur le commerce maritime s’appuyant sur l’étude de 102 épaves antiques. Les données livrées par ces fouilles, concernant notamment le tonnage, sont analysées dans une perspective historique et sont rigoureusement confrontées aux sources écrites (textes littéraires, inscriptions et papyrus). Ce livre intéresse les spécialistes de l’économie antique et offre une lecture savante à tous les passionnés de navigation et de plongée sous-marine.

Quatrième de couverture :

Quels volumes et quels poids de marchandises les navires grecs et romains pouvaient-ils transporter ? Le tonnage constitue en effet une donnée essentielle pour comprendre le commerce maritime antique. Comment mesure-t-on le tonnage ? Comment le tonnage a-t-il évolué au cours de l’Antiquité  ? À travers le prisme du tonnage, ce livre aborde les principales questions sur le commerce maritime. Quelles marchandises les navires embarquaient-ils ? Sur quelle distance étaient-elles échangées ? À qui ce commerce bénéficiait-il ? Quelles contraintes techniques pesaient sur le commerce maritime ? Pourquoi  le commerce antique n’a-t-il finalement pas « décollé » ?
Ce sont des questions auxquelles l’auteur répond prudemment et simplement, promenant le lecteur de cap en cap et d’une épave à l’autre, de la Gaule au Levant. Ce voyage en Méditerranée aborde les sujets les plus divers, par exemple la façon dont les animaux, notamment ceux destinés au cirque, étaient chargés à bord des bateaux, ou encore l’entretien des ports.

L’ouvrage constitue la première synthèse sur le commerce maritime qui s’appuie sur l’étude des épaves antiques. Il se fonde sur un imposant catalogue comprenant les notices détaillées de 102 épaves et constitue à ce jour l’un des dictionnaires d’épaves les plus complets. Les données livrées par ces fouilles sont analysées dans une perspective historique et sont rigoureusement confrontées aux sources écrites (textes littéraires, inscriptions et papyrus). Cet  ouvrage  permet  aussi  de  faire  le  point  sur  de  nombreux  problèmes  techniques abordés en archéologie navale, comme le  gouvernail ou le lestage. Les  spécialistes  de  l’économie  antique  y  trouveront  aussi  les  informations  qui leur manquent souvent sur les découvertes sous-marines. Les multiples références  à  la  marine  à  voile  du  XVIIIe  siècle  intéresseront  les  historiens  modernistes. Plus généralement, l’ouvrage offrira une lecture savante à tous les passionnés de navigation et de plongée sous-marine qui veulent en savoir davantage sur la mer et son glorieux passé.

Le présent ouvrage est une version mise à jour et augmentée de la thèse qui a reçu en 2011 le prix de la SoPHAU (Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université).

Vous pouvez consultez la table des matières et l’introduction de cet ouvrage sur le site de l’éditeur.

phortia

[amazonjs asin=”2753534144″ locale=”FR” tmpl=”Small” title=”Phortia : Le tonnage des navires de commerce en Méditerranée du VIIIe siècle av. l’ère chrétienne au VIIe siècle de l’ère chrétienne”]

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

Modification du calendrier du 2e Prix Littérature Jeunesse Antiquité

La situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid19 vient une nouvelle fois perturber le calendrier …

Laisser un commentaire