Res publica : histoire romaine de la chose publique

Qu’est-ce qu’une république ? Pour répondre à cette question d’actualité, il faut plonger au cœurde la Rome antique.

Ce livre est le premier à étudier la notion de res publica, à questionner son incomplétude – peut-être même son vide occasionnel – et ses processus de formalisation ; à l’étudier dans toute son extension problématique et chronologique : il explore les questions et les enjeux conflictuels qui ont donné à ces deux mots, et par extension à celui de république, une épaisseur remarquable au point de les rendre intraduisibles.

Une telle démarche, nécessairement historique et philosophique, se déprend de l’approche classique qui, à la recherche de quelque essence originelle, postule un « républicanisme » antique déduit des concepts modernes.

Il s’agit tout au contraire d’une vaste enquête sur la façon dont les Romains appréhendèrent et utilisèrent la res publica à différents moments de leur histoire. On comprend alors pourquoi l’expérience romaine, fondamentalement inégalitaire, garde jusqu’ici une telle force d’attraction pour qui tente de penser la chose publique.

A propos Thomas Frétard

Thomas Frétard
Enseignant de Lettres classiques dans l'académie d'Orléans-Tours. Doctorant rattaché au laboratoire CRISES (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) de l'université Paul-Valéry Montpellier 3

Sur le même thème

La Classe / Rallye mythologie

La revue pédagogique La Classe propose un rallye lecture sur la mythologie (n°315) à destination …

Laisser un commentaire