Accueil » Actualités des LCA » Insula / La nouvelle éducation, d’après Tacite

Insula / La nouvelle éducation, d’après Tacite

Le blog Insula poursuit sa nouvelle manière de parler des auteurs anciens : les faire parler sur des sujets contemporains. Les auteurs de ces billets écriront « à la manière de ». L’exercice n’est pas seulement frivole. En pastichant les Anciens sur des sujets actuels, ces textes peuvent révéler une manière d’écrire et de penser à l’aune de notre connaissance de ces mêmes sujets. Ils révèlent aussi notre rapport au texte par la traduction, avec ses imperfections et ses mécanismes qui peuvent eux-mêmes être objets de pastiche.

J’aimerais vous dire quelques mots de l’éducation, la discipline et la sévérité des générations antérieures. D’abord, un enfant né dans une famille équilibrée n’était point confié à quelque crèche, publique ou privée, mais le petit restait dans les jupons de sa mère, dont toute la gloire était de se dévouer corps et âme à la garde de sa maison et au soin de sa famille. Et mieux encore, on confiait les enfants à une parente d’âge mûr, une vieille tante, pour le dire précisément, célibataire endurcie qui n’aurait souffert quelque écart d’éducation, menant à bien non seulement le suivi des études mais aussi les jeux et divertissements. Forts de cette discipline austère, ces jeunes gens, qui n’avaient jamais eu l’occasion d’être détournés de leur innocence naturelle, s’emparaient de toutes les sciences et…

Lire la suite de l’article de Marie-Andrée Colbeaux. sur bsa.biblio.univ-lille3.fr

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Sur le même thème

Annonce des lauréats du 1er Prix Littérature Jeunesse Antiquité (2020)

La voici avec trois mois de retard : la liste des lauréats du premier Prix …

Laisser un commentaire