Accueil » Actualités des LCA » La question du latin / Curia Confoederationis Helveticae

La question du latin / Curia Confoederationis Helveticae

Pourquoi cette inscription latine au fronton du Palais fédéral de Berne quand on dispose déjà de quatre langues nationales : l’allemand, le français, l’italien et le romanche ? Répondre à cette (fausse) question nous conduira à examiner les spécificités linguistiques de la Suisse et à comprendre pourquoi elle en partage certaines avec la Belgique (comme septante et nonante).

Le Palais fédéral de Berne regroupe les institutions fédérales de la Suisse : le gouvernement (appelé Conseil fédéral) et les deux chambres dont le Conseil national qui représente la population (comme en France l’Assemblée nationale) et le Conseil des États où chaque canton à deux élus, quel que soit sa taille (comme le Sénat aux USA).

Ce rapprochement avec les États-Unis n’est pas fortuit car la constitution suisse s’est inspirée des institutions de ce pays. On imagine souvent la Suisse comme un vieux pays dont l’idéal démocratique a inspiré les réflexions politiques du siècle des Lumières. Ce n’est pas faux mais il ne faut pas croire à la légende de Guillaume Tell : des communautés montagnardes germanophones ont, au cours du Moyen Âge, formé des accords et progressivement le nombre de cantons liés entre eux a augmenté jusqu’à treize en 1513.

Ces cantons restent majoritairement germanophones et les territoires francophones sont indépendants de la confédération : Genève, ville de Calvin, reste une cité indépendante jusqu’à la Révolution française qui unifie l’ensemble du territoire suisse. C’est Napoléon qui dote la confédération d’une constitution et c’est de cette époque que date le franc suisse.

Après la défaite de Napoléon et le Congrès de Vienne qui définit la nouvelle Europe, la confédération suisse atteint à peu près son état actuel avec les germanophones qui représentent 70% de la population, les francophones 23%, les italophones 5% et les suisses de langue romanche 2% [1]. Après les…

Lire la suite de l’article de Philippe Cibois : http://enseignement-latin.hypotheses.org/10444

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Sur le même thème

Actualités de l’antiquité : 18 mai 2020

•  Les Résultats de l’admissibilité à l’agrégation externe de lettres classiques sont disponibles sur Publinet. …

Laisser un commentaire