Accueil » Actualités des LCA » La question du latin / Rapport Charvet-Bauduin (2/2) : pour en finir avec la question de l’élitisme

La question du latin / Rapport Charvet-Bauduin (2/2) : pour en finir avec la question de l’élitisme

Le Sociologue Philippe Cibois continue à analyser sur son blog “La Question du latin” le récent rapport sur les langues anciennes Charvet :

Je reviens en arrière sur un point où en tant que sociologue je suis particulièrement concerné : celui des attaques contre les LCA qui s’appuieraient sur le fait que, comme les catégories favorisées choisissent plus que la moyenne cet enseignement, il constituerait un facteur d’inégalité sociale qu’il faut combattre. Les auteurs du rapport relativisent le constat en montrant que d’autres enseignements sont dans ce cas comme le chinois ou l’allemand mais font surtout une analyse fine des statistiques. Ce sont elles qu’il convient d’étudier.

Je reprends le paragraphe en italique de la page 91 qui est une citation de la Note d’Information de la DEPP citée dans le rapport [1] :

« Au baccalauréat général et technologique, 68 % des latinistes de 2008 obtiennent leur diplôme cinq ans plus tard, contre seulement 43 % des non-latinistes. Cet écart de 25 points diffère selon les caractéristiques des élèves : 18 points séparent les latinistes des non-latinistes chez les enfants de cadres, l’écart est de 23 points chez les enfants d’ouvriers. Ces derniers, lorsqu’ils ne sont pas latinistes, obtiennent leur baccalauréat avec un taux de réussite de 38 % contre 61 % quand ils sont latinistes. Pour les enfants latinistes de cadres ou d’enseignants, ce taux atteint environ 80 %. »

En voici la traduction graphique plus parlante :

Lire l’intégralité de l’article : http://enseignement-latin.hypotheses.org/10523

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Laisser un commentaire