Accueil » Actualités des LCA » Le rouge pompéien serait-il en réalité de l’ocre ?

Le rouge pompéien serait-il en réalité de l’ocre ?

Selon une étude italienne menée par Sergio Omarini, de l’Istituto nazionale di Ottica del Consiglio nazionale delle ricerche (Ino-Cnr) de Firenze, et qui a examiné des fresques à l’aide d’un spectrophotocolorimètre et de rayons X, le fameux “rouge pompéien”, couleur intense qui se rencontre sur certaines peintures murales de Pompéi et d’Herculanum, était en réalité… du jaune ocre, qui aurait été modifié par les gaz de l’éruption du Vésuve. De quoi bouleverser les analyses actuelles de ces fresques.

Lire l’article (en italien) sur http://restaurars.altervista.org

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Sur le même thème

Jeu-Concours : Infographie de la Rome Antique (éditions Passés Composés)

À l’occasion de la sortie du livre Infographie de la Rome antique de John Scheid, Nicolas …

Laisser un commentaire

X