Accueil » Actualités des LCA » A la une d'ATC » “Professeurs de latin”, Najat Vallaud-Belkacem a un message pour vous

“Professeurs de latin”, Najat Vallaud-Belkacem a un message pour vous

À l’occasion de son discours de passation de pouvoir au nouveau Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, Najat Vallaud-Belkacem a tenu à s’adresser en particulier à celles et ceux qu’elle appelle “professeurs de latin” (à partir de 5’37).

Trente sept secondes sur un discours d’un peu moins de dix minutes, c’est certes plus que le temps consacré à recevoir en personne les associations de professeurs de Lettres Classiques ces deux dernières années, mais cela n’a servi qu’à asséner, toujours avec le même aplomb, les mêmes mensonges sur la pénurie d’élèves étudiant les Langues Anciennes, l’augmentation, grâce à la réforme du collège, du nombre d’élèves qui bénéficient du latin et les soit-disant efforts accomplis pour relever le nombre d’étudiants dans ces disciplines.

Transcription de cet extrait du discours :

“Je veux ensuite m’adresser aux professeurs de latin avec lesquels nous avons parfois donné le sentiment de nous affronter et c’est un grand regret pour moi. Peut-être que demain le nouveau Ministre voudra remettre en question ce que nous avons voulu faire, faire partager le latin par davantage d’élèves, mais j’espère que eux, durant cette expérience, auront appris, d’une idée qui n’est pas seulement généreuse, mais qui a vocation, aussi, à faire vivre cette belle discipline en lui fournissant le vivier d’élèves et d’étudiants dont elle manque si cruellement aujourd’hui.”

A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Arte / Quand l’Histoire fait dates: -52, Alésia

La défaite d’Alésia, en 52 avant J.-C., met fin à la guerre des Gaules, immortalisée …

Une réaction

  1. Avatar

    Ah ! L’humour potache de NVB ! Allez ouste ! Bon vent !

Laisser un commentaire

X