Photo d'illustration : capture d'écran du texte, de la photo d'illustration et du logo de l'article "Κεραμέως: Συναντήσεις σε ΟΟΣΑ - UNESCO για “συμμαχία” αρχαίων γλωσσών" sur le site grec antnews : https://www.ant1news.gr/eidiseis/article/620846/kerameos-synantiseis-se-oosa-unesco-gia-symmaxia-arxaion-glosson

Retour sur la première journée européenne des Langues et Cultures de l’Antiquité

Le mardi 16 novembre, s’est tenu à Paris le colloque “Europe & langues anciennes : nouvelles questions, nouvelles pratiques” dans le cadre de la première journée européenne des Langues et Cultures de l’Antiquité

Présentation complète de la journée : https://eduscol.education.fr/odysseum/europe-et-langues-anciennes-nouvelles-questions-nouvelles-pratiques.

 

La veille, Jean-Michel Blanquer avait donné le ton avec un entretien (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) dans le Point : https://www.lepoint.fr/culture/jean-michel-blanquer-la-culture-ne-doit-pas-etre-associee-aux-privileges-d-une-elite-15-11-2021-2452090_3.php

Le ministre de l’Éducation lance un plan européen pour le latin et le grec. Dans le viseur, le nationalisme et les attaques de l’Amérique woke

 

Les intervenants des allocutions officielles d’ouverture ont surtout fait la part belle à la dimension européenne, avec notamment  quatre ministres de l’éducation, et le vice-président de la commission européenne :

  • Christophe Kerrero, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de l’académie de Paris
  • Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
  • Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne en charge de la promotion de notre mode de vie européen (Le texte complet de son discours est disponible sur le site de la commission européenne)
  • Prodromos Prodromou, ministre de l’Éducation, de la Culture, du Sport et de la Jeunesse, République de Chypre
  • Niki Kerameos, ministre de l’Éducation et des Cultes, République grecque
  • Patrizio Bianchi (en visio-conférence), ministre de l’Instruction, République italienne (visioconférence)
  • Frédéric Worms, directeur adjoint, École normale supérieure-Paris Sciences et Lettres

 

Jean-Michel Blanquer a défendu l’apprentissage du latin et du grec ancien, en lançant avec ses homologues européens une alliance européenne pour l’enseignement des langues anciennes.

Cette alliance européenne a plusieurs objectifs essentiels : promouvoir une Antiquité qui éclaire et nourrit le présent et le futur des Européens ; donner un nouvel élan à la construction de l’espace européen de l’éducation ; renforcer les liens entre pays européens par des échanges et des mobilités des élèves et des professeurs ; et partager les ressources pour enseigner et promouvoir la recherche européenne sur les langues et cultures de l’Antiquité et lui permettre d’enrichir les pratiques de chaque système éducatif. Le renforcement de la coopération européenne autour du latin et du grec ancien se traduit ainsi par une déclaration publiée ce jour avec Chypre, la Grèce et l’Italie. Cette déclaration rappelle le rôle structurant joué par le latin et le grec ancien dans notre culture européenne, leur importance dans l’apprentissage des langues vivantes, mais aussi dans l’émergence chez nos élèves du sentiment d’être des citoyens européens éclairés et émancipés. Cette alliance se concrétisera également par la reconduction annuelle du colloque européen dans un autre pays européen.

Lire le texte de déclaration conjointe des ministres européens chargés de l’éducation visant à renforcer la coopération européenne autour du latin et du grec ancien :  2021_declaration-conjointe-des-ministres-europeens-de-l-education_0

 

Le ministre français a également fait quelques annonces concernant plus particulièrement l’enseignement des langues et cultures de l’antiquité en France :

– l’ouverture de sections “mare nostrum” rentrée 2022, et le déploiement de l’option Français Culture Antique en 6ème
– la valorisation des langues et cultures de l’antiquité dans Parcoursup
– la possibilité de suivre l’option grec ou latin pour les élèves des séries technologiques
– la création d’un Conseil Supérieur des Langues, qui mettra notamment en place des commissions veillant sur l’enseignement des langues dont les langues anciennes dans chaque académie.
La presse s’est fait l’écho de ces annonces :
Jean-Michel Blanquer veut développer l’enseignement du latin et du grec (Clément Rocher, L’étudiant, 16 novembre)
JM Blanquer, le grec, le latin et l’électeur (François Jarraud, Le café pédagogique, 16 novembre)

 

La suite de la journée s’est concentrée sur des conférences et ateliers à destination des enseignants.

Présentation complète de la journée : https://eduscol.education.fr/odysseum/europe-et-langues-anciennes-nouvelles-questions-nouvelles-pratiques.

 

Le lendemain, Guillaume Erner recevait sur France Culture dans “La question du jour”  Florence Dupont, latiniste, helléniste, professeure émérite à l’Université de Paris, qui est revenue sur ces annonces. Quelques extraits :

“la situation n’est pas exactement celle qu’il décrit : il n’y a pas de profs de latin et de grec, parce que les postes ont été supprimés, en particulier à l’Université en grec et en latin. Donc il faudrait doubler ces postes à la fois dans le supérieur et le secondaire, et alors nous croirons ces déclarations.”

et

“Il y a une tendance économique à supprimer ces enseignements. Je pense que la politique du latin et du grec se fait à Bercy, et pas chez Jean-Michel Blanquer, qui est soumis à des impératifs budgétaires.”

Réécouter l’émission “La Question du jour” : https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/plan-europeen-pour-le-latin-et-le-grec-pourquoi-developper-l-apprentissage-des-langues-anciennes

A propos Arrête Ton Char !

Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Laisser un commentaire

X