Accueil » Actualités des LCA » CHAAT / Chronique de la langue gauloise, 3. “Jeter un pont entre linguistes et archéologues-historiens”

CHAAT / Chronique de la langue gauloise, 3. “Jeter un pont entre linguistes et archéologues-historiens”

Il faut partir d’un constat assez général pour l’ensemble de la grande période protohistorique et antique. Ce constat est celui de la coupure, qui ne cesse de s’élargir, entre « gens des textes » et « gens des pierres », disons entre historiens-littéraires et archéologues purs et durs. Pourtant, on avait toujours considéré que pour l’ensemble des siècles étudiés la connaissance progressait par confrontation entre ces divers types de sources. Une définition classique de la Protohistoire, par exemple, est bien celle-ci : période sur laquelle les connaissances s’appuient à la fois sur les données archéologiques et sur les témoignages extérieurs écrits, qu’ils soient textuels ou épigraphiques. …

Lire l’article de Jean Marie Pailler sur Les cahiers d’histoire ancienne et d’archéologie de Toulouse

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

RTL / Aiguë, exiguë, ambiguë: mais où va donc le tréma ?

Aujourd’hui, amis des mots, nous allons parler de deux petits points qui posent question à …

Laisser un commentaire

X