Accueil » Actualités des LCA » CNRS / Comment les pollutions au plomb éclairent une partie de l’histoire urbaine de Rome

CNRS / Comment les pollutions au plomb éclairent une partie de l’histoire urbaine de Rome

Les sédiments vieux de plus de 2000 ans du bassin portuaire d’Ostie, le premier port antique de Rome, constituent de riches archives sédimentaires encore peu explorées. Leur étude montre que les canalisations en plomb du système hydraulique de la ville ont causé une forte source de contamination des eaux de ruissellement urbain. La lecture isotopique des traces de plomb révèle que la construction du réseau de canalisations en plomb dans la cité éternelle n’a été entreprise qu’aux alentours du IIe s. av. J.-C., témoignant ainsi d’un délai d’environ un siècle et demi entre la mise en place initiale du système d’aqu…

 

Lire la suite sur le site du CNRS : http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/pollution-plomb-rome.htm?utm_content=buffer453fa&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

A propos Arrête Ton Char !

Arrête Ton Char !
Propositions du collectif : https://www.arretetonchar.fr/manifeste-arrête-ton-char-les-lca-aujourdhui/

Sur le même thème

Assemblée Générale 2019 de l’association Arrête Ton Char

L’Assemblée Générale 2019 de l’association Arrête Ton Char aura lieu le mercredi 28 août à …

Laisser un commentaire