Accueil » Actualités des LCA » La Toge et le Glaive / Graffitis pompéins : du travail pour les scriptores !

La Toge et le Glaive / Graffitis pompéins : du travail pour les scriptores !

Si certains de ces graffitis étaient l’œuvre de particuliers, la majeure partie était réalisée par des professionnels, les scriptores, qui signaient leur travail. S’ils pouvaient se charger des dédicaces amoureuses, des publicités ou des insultes, ils étaient surtout actifs durant les périodes électorales. Les inscriptions étaient en général simples et directes : elles exhortaient les électeurs à voter pour tel candidat au duumvirat ou à l’édilité et vantaient ses mérites ou, au contraire, fustigeaient son adversaire. Le premier, homme intègre et généreux, était paré de toutes les vertus tandis que le second, corrompu et malhonnête, frayait avec les escrocs et les voleurs…

Lire l’article sur Le blog “La toge et le Glaive”

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Béziers : le latin raconté sur la webradio du lycée Jean-Moulin

Le Midi Libre met à l’honneur le travail de lycéens de Béziers pour promouvoir le …

Laisser un commentaire