Accueil » Actualités des LCA » Langues anciennes : le prof ne veut pas perdre son latin

Langues anciennes : le prof ne veut pas perdre son latin

La Nouvelle République est allé rencontrer Cédric Germain, agrégé de Lettres classiques à Poitiers, qui s’insurge contre “la réforme qui ferme la porte du latin et du grec aux lycéens”.

Il rêvait d’être astronome mais il n’était pas assez doué en maths pour décrocher la lune. Le littéraire Cédric Germain est tombé sous le charme d’Helléne au collège. « Un prof passionné m’a fait aimer le Grec ancien en cinquième. Plus tard, lors de mes études supérieures, j’ai découvert les richesses du latin »
“ Tout cela est écœurant ” Agrégé de Lettres classiques, il a débuté sa carrière en 1990 au lycée Jean-Macé de Niort. « J’ai pris ce poste tout en habitant à Poitiers parce que je voulais enseigner les langues anciennes. » Depuis trois ans, il est de retour au bercail au lycée Victor-Hugo où le futur…

Lire l’article : https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/langues-anciennes-le-prof-ne-veut-pas-perdre-son-latin

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Jeu-Concours : La Minute Antique de Christophe Ono-dit-Biot (éditions de l’Observatoire)

A l’occasion de la sortie en librairie du livre La Minute Antique, de Christophe Ono-dit-Biot, …

Laisser un commentaire

X