Le Figaro / Des statues nues camouflées pour la venue du président iranien à Rome

Pour ne pas heurter le président iranien en visite officielle à Rome, plusieurs statues antiques ont été dissimulées aux musées du Capitole.

«A Rome, fais comme les Romains»: il semble que l’adage antique ait souffert d’exceptions lors de la venue lundi et mardi du président iranien dans la ville éternelle. Lors de la visite d’Hassan Rohani au musée du Capitole à Rome – le plus ancien de la ville qui regroupe de nombreuses statues et vestiges antiques – pour rencontrer le premier ministre Matteo Renzi, plusieurs statues nues du musées ont été recouvertes de panneaux blancs. L’argument invoqué par les autorités était une «forme de respect envers la culture et la sensibilité iranienne». Selon les médias italiens, il s’agissait aussi de ne pas mettre en difficulté les médias iraniens couvrant l’événement.

lire l’article d’Eugénie Bastié sur le figaro.fr

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

La métamorphose humain/insecte : un défi littéraire et artistique de l’Antiquité à nos jours.

Le thème fait l’objet d’un appel à contributions: L’objet de cette journée est d’explorer la …

Laisser un commentaire