Accueil » Actualités des LCA » Le lent déclin des langues anciennes à l’université
Thétis donne à son fils Achille ses armes nouvellement forgées par Héphaïstos, détail d'une hydrie attique à figures noires, v. 575-550 av. J.-C., musée du Louvre. / wikipedia

Le lent déclin des langues anciennes à l’université

En plus de dix ans, officiellement, le nombre de professeur en langues et littératures anciennes a baissé de 15 %. À l’université, il a été divisé « par deux ou trois ». Un phénomène qui inquiète les professeurs sur l’avenir de leur filière.

Lire l’article de Christel Brigaudeau pour le Parisien : http://www.leparisien.fr/societe/le-lent-declin-des-langues-anciennes-a-l-universite-30-05-2019-8082891.php

Visiter le site de l’APLAES : http://www.aplaes.org/

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

«En restant attachés aux humanités, les Français expriment leur besoin d’enracinement»

Dans une tribune publiée sur le site du Figaro, le directeur général de l’Ircom, Pierre …

Laisser un commentaire