Accueil » Actualités des LCA » Le truculent parcours d’un professeur de latin : Gabriel de Lautrec, l’humoriste qui espérait entrer à l’Académie française

Le truculent parcours d’un professeur de latin : Gabriel de Lautrec, l’humoriste qui espérait entrer à l’Académie française

« Si jamais je devenais célèbre, personne ne le saurait », écrit Gabriel de Lautrec. C’est exactement ce qui lui est arrivé, le pôvre. Cousin du peintre génial du Paris des quinquets et des nuits, disciple d’Alphonse Allais, poète médiocre, fondateur de l’Académie de l’Humour, traducteur de Mark Twain, dandy à monocle, Gabriel de Lautrec a été un gai luron, agitant le Tout-Paris 1900 de ses bons mots et espérant, avec un insuccès qui lui fait honneur, entrer à l’Académie française.

Lire la suite de l’article publié par François Forestier sur Bibliobs: https://www.nouvelobs.com/la-boite-a-bouquins/20190726.OBS16449/gabriel-de-lautrec-l-humoriste-qui-esperait-entrer-a-l-academie-francaise.html

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Balma : la biodiversité des trottoirs… en latin

Au collège Jean Rostand de Balma, le botaniste Boris Presseq et les élèves latinistes de …

Laisser un commentaire

X