Accueil » Ressources pédagogiques » Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe de l’ogre

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe de l’ogre

TARQUINIA – Tombe de l´OGRE
(I, II, III)


Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere

MONTEROZZI (Cimitero)

OGRE I : 380-350 ; OGRE II :
325-300 ; OGRE III : 350-250

Découverte en 1868.

Structure complexe : à
l´origine, 2 chambres simples (Ogre 1 et 2 ; environ 5,15 X
5,45 X 2,50 m) proches mais non communicantes ; puis creusement
de Ogre 3 [11,5 X 11,00 X 2,18 m] qui traverse les 2 premières en
les modifiant et en les faisant communiquer. [Certains auteurs
considèrent même qu´il n´y a que deux tombes : Ogre 1 et
2].

OGRE 1 : scènes de
banquet.

Mur de gauche : banquet
comme sur les autres murs ?

Mur de droite : banquet
dont il ne reste que les visages d´Arnth Velcha et de sa femme
Vélia. C´est le célèbre portrait de Vélia Spurinna (son nom de
jeune fille), chevelure rehaussée d´une parure d´or et fameux
sourire aussi mélancolique et énigmatique que celui d´un autre
personnage féminin ( ?) ultra célèbre ….

Mur du fond : à  droite,
Charun, divinité de l´au-delà , muni du marteau pour briser
les barres fermant les portes des Enfers et du flambeau pour trouer
l´obscurité ; dans la niche, banquet avec une femme “
Ravnthu Tefrinai “ reposant sur un kliné richement
couvert d´étoffes, et à  ses côtés un homme de la gens
Spurrina 
 ; un second homme barbu = inas … (nom
incomplet) ; deux personnages plus petits (serviteurs) debout
face aux convives.

OGRE 2 : Scènes
très différentes : personnages de la mythologie grecque
associés à  la singularité de l´au-delà  étrusque.

Mur du fond : couple
souverain des Enfers grecs (Perséphone et Hadès dont la tête est
surmontée de celle d´un loup) accompagné par Géryon portant
bouclier et lance et par Cerbère, le chien gardien de l´entrée
des Enfers. S´ajoutent des éléments de l´iconographie
étrusque : une créature ailée aux cheveux de serpents, …

Mur d´entrée : Sisyphe
roulant son rocher (d´après une inscription).

Mur de droite : Thésée
assis près d´un rocher devant lequel se dresse le « monstrueux »
Tuculcha (+ Thanatos et Hypnos ?) à
proximité d´une table garnie de vases précieux. En réalité,
Tuculcha (grandes ailes, bras entourés de serpents, 2
serpents sur sa tête hirsute, oreilles en pointe et nez en bec de
rapace) est effrayant mais non agressif vis-à -vis des défunts.

Mur de droite : héros
grecs au milieu d´un paysage de marécages = Styx : Achille et
Ulysse, le devin Tirésias, Agamemnon, Ajax. Le but de cette
accumulation est d´ héroïser le défunt par l´accueil d´autant
de Grecs célèbres.

OGRE 3 : une seule
scène conservée sur le mur du fond : Ulysse crève l´œil du
cyclope Polyphème ; les 2 personnages étant affublés de leur
nom étrusque : Uthuze et Cuclu. Faire appel à
Ulysse accrédite parfaitement le statut héroïque du défunt.

Remarques stylistiques :

Intensité de l´expression, réalisme
des portraits, têtes de trois quart et bustes de face, palette de
couleurs nuancées = assimilation des nouveautés de la grande
peinture grecque et brio technique du peintre.

ILLUSTRATIONS :

  1. Tarquinia Ogre VELIA = Vélia

  2. ETRUROME A 067 = Agamemnon et
    Tirésias

  3. «
    069 = Géryon et Perséphone

  4. ETRUSQUES Tarquinia t. Ogre II =
    Hadès / Aita

  5. 2505 = Tuculcha et aveuglement du
    Cyclope

EN SAVOIR PLUS (sur internet)

Marion GARIN (2010) “ Imagerie et mythes grecs dans l´art
funéraire de l´Etrurie méridionale (IVème ; et IIIème
siècles)
, mémoire de maîtrise , Grenoble.

cliquer pour télécharger




A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Participez au concours Le Calame d’or !

Nos amis de l’association “Le Calame d’or” proposent deux concours à destinations des élèves de …

Laisser un commentaire

X