Accueil » Ressources pédagogiques » Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des jongleurs

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des jongleurs


TARQUINIA – Tombe des
JONGLEURS


Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere

MONTEROZZI (Calvario)

520

Découverte en 1961.

Chambre unique rectangulaire
 ; plafond à  double pente ; large columen souligné
en rouge ; dromos en escalier.

Mur d´entrée : 1
personnage jeune et 1 animal (chameau ?).

Mur du fond “ fronton : 1
lion rouge et 1 panthère bleu azur de part et d´autre du support
du columen. La panthère était au départ un autre lion :
erreur du peintre ou changement d´avis du propriétaire ?

Mur du fond “ paroi :
sous un large bandeau de 13 lignes horizontales à  couleurs alternées
(rouges, blanc, bleu), scène à  7 personnages.De gauche à  droite :
2 jeunes hommes nus (1 assis, 1 debout) sobrement ébauchés =
serviteurs pleurant leur maître décédé ; 1 jeune homme
saluant ; 1 joueur de flûte double avec manteau rouge ; 1
jongleuse richement parée de bijoux, portant chiton transparent et
jupe rouge à  volant, tient sur sa tête un candélabre qu´elle
maintient en équilibre à  l´aide de ses 2 mains ; devant
elle, 1 jeune jongleur à  tunique courte et rouge, 2 disques en
main ; 2 coffres à  l´arrière-plan. Cet ensemble de
personnages est regardé par un homme à  toge pourpre, assis sur une
chaise curule = propriétaire de la tombe (ex-magistrat ?)
imaginé comme spectateur des jeux préparés pour ses propres
obsèques.

Mur de droite : 2 danseurs
rythmés par un jeune musicien qui joue du syrinx (instrument
à  vent) ; à  ses côtés, 2 femmes esquissent un geste de salut.

Mur de gauche (scène très
différente) : 2 jeunes hommes nus (1 debout, l´autre courant
avec un bâton à  tête recourbée) suivis d´ 1 vieillard à  bâton
noueux et d´1 jeune garçon nu. L´homme au bâton = le défunt en
route vers l´au-delà . La scène s´achève bizarrement par Aranth
Hercanos
accroupi qui défèque …

CONCLUSION

– Spectacles classiques en l´honneur
d´un défunt : pleurs des serviteurs, jeu des jongleurs et des
danseurs (position codifiée des mains d´une danseuse).

– Scènes réalistes, presque
caricaturales (art du bateleur), vivement colorées et bien
conservées.

– Style ionisant des grandes figures
dynamiques : la danseuse virevolte sur elle-même, faisant voler
les pans de sa robe transparente qui laisse voir ses jambes. Son
partenaire a puisé dans une grande corbeille des anneaux qu´il
s´apprête à  lancer pour encercler le sommet du candélabre =
exercice d´adresse du type cottabos (cf banquet grec ou
symposion).

– Thème et style
très proches de ceux de la tombe des Augures.

ILLUSTRATIONS

  1. “ 2510 = panneau du site.

  2. – ETRUSQUES Tarquinia jongleurs
    paroi fond = paroi du fond + fronton.

  3. “ Etrusques A 050 = paroi
    du fond + danseuse (paroi de droite).

  4. – « 055 =
    joueur de flûte et les 2 jongleurs (paroi du fond).

  5. – « 051 =
    danseurs (paroi de droite).

  6. – « 052 =
    geste de salut ( « « ).

  7. – « 054 =
    vieillard (défunt) et jeune garçon (paroi de gauche).

cliquer pour télécharger






A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Teaching Classical Languages: sortie du volume 11, 1er numéro (printemps 2020)

La revue (américaine) en ligne de pédagogie des langues anciennes “Teaching Classical Languages” propose son …

Laisser un commentaire

X