Accueil » Ressources pédagogiques » Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des jongleurs

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des jongleurs


TARQUINIA – Tombe des
JONGLEURS


Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere

MONTEROZZI (Calvario)

520

Découverte en 1961.

Chambre unique rectangulaire
 ; plafond à  double pente ; large columen souligné
en rouge ; dromos en escalier.

Mur d´entrée : 1
personnage jeune et 1 animal (chameau ?).

Mur du fond “ fronton : 1
lion rouge et 1 panthère bleu azur de part et d´autre du support
du columen. La panthère était au départ un autre lion :
erreur du peintre ou changement d´avis du propriétaire ?

Mur du fond “ paroi :
sous un large bandeau de 13 lignes horizontales à  couleurs alternées
(rouges, blanc, bleu), scène à  7 personnages.De gauche à  droite :
2 jeunes hommes nus (1 assis, 1 debout) sobrement ébauchés =
serviteurs pleurant leur maître décédé ; 1 jeune homme
saluant ; 1 joueur de flûte double avec manteau rouge ; 1
jongleuse richement parée de bijoux, portant chiton transparent et
jupe rouge à  volant, tient sur sa tête un candélabre qu´elle
maintient en équilibre à  l´aide de ses 2 mains ; devant
elle, 1 jeune jongleur à  tunique courte et rouge, 2 disques en
main ; 2 coffres à  l´arrière-plan. Cet ensemble de
personnages est regardé par un homme à  toge pourpre, assis sur une
chaise curule = propriétaire de la tombe (ex-magistrat ?)
imaginé comme spectateur des jeux préparés pour ses propres
obsèques.

Mur de droite : 2 danseurs
rythmés par un jeune musicien qui joue du syrinx (instrument
à  vent) ; à  ses côtés, 2 femmes esquissent un geste de salut.

Mur de gauche (scène très
différente) : 2 jeunes hommes nus (1 debout, l´autre courant
avec un bâton à  tête recourbée) suivis d´ 1 vieillard à  bâton
noueux et d´1 jeune garçon nu. L´homme au bâton = le défunt en
route vers l´au-delà . La scène s´achève bizarrement par Aranth
Hercanos
accroupi qui défèque …

CONCLUSION

– Spectacles classiques en l´honneur
d´un défunt : pleurs des serviteurs, jeu des jongleurs et des
danseurs (position codifiée des mains d´une danseuse).

– Scènes réalistes, presque
caricaturales (art du bateleur), vivement colorées et bien
conservées.

– Style ionisant des grandes figures
dynamiques : la danseuse virevolte sur elle-même, faisant voler
les pans de sa robe transparente qui laisse voir ses jambes. Son
partenaire a puisé dans une grande corbeille des anneaux qu´il
s´apprête à  lancer pour encercler le sommet du candélabre =
exercice d´adresse du type cottabos (cf banquet grec ou
symposion).

– Thème et style
très proches de ceux de la tombe des Augures.

ILLUSTRATIONS

  1. “ 2510 = panneau du site.

  2. – ETRUSQUES Tarquinia jongleurs
    paroi fond = paroi du fond + fronton.

  3. “ Etrusques A 050 = paroi
    du fond + danseuse (paroi de droite).

  4. – « 055 =
    joueur de flûte et les 2 jongleurs (paroi du fond).

  5. – « 051 =
    danseurs (paroi de droite).

  6. – « 052 =
    geste de salut ( « « ).

  7. – « 054 =
    vieillard (défunt) et jeune garçon (paroi de gauche).

cliquer pour télécharger






A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Cours d’Isabelle JOUTEUR (Univ. de Poitiers) sur Virgile, Énéide, chant IV.

Présentation du cours d’Isabelle JOUTEUR (Univ. de Poitiers) sur Virgile, Énéide, chant IV.     …

Laisser un commentaire