Oplontis

OPLONTIS

synthèse par Jean-Claude Daumas, Historien – pour Latine Loquere

 

Compris aujourd´hui dans la commune
de Torre Annunziata et classé au Patrimoine mondial de l´UNESCO en
1997, ce quartier sub-urbain de Pompéi consistait en un ensemble
résidentiel de luxe où l´aristocratie romaine avait fait édifier
de somptueuses villae “ résidences d´otium (loisirs)
“ sur des terres confisquées aux Samnites par Lucius Cornelius
Sylla.

LA VILLA RUSTICA DE LUCIUS
CRASSUS TERTIUS

Découverte en 1974, elle présente un
grand espace ouvert (manutention des produits agricoles) bordé de 2
rangées de colonnes à  chapiteaux doriques. Tout autour, de
nombreuses salles de stockage en amphore pour le vin, l´huile
d´olives et le garum. A l´étage, la résidence du
propriétaire, décorée de fresques du 4ème style de Pompéi.

Cette villa est bien peu de
choses à  comparer de la suivante …

LA VILLA URBANA DE POPPEE

Fouillée à  partir de 1964, elle est
attribuée à  Poppée, seconde épouse de Néron issue d´une
famille pompéienne : la Gens Poppea.

C´est une
fastueuse demeure de plus de 100 pièces, la plus vaste (110 x 75 m)
de Campanie après la villa des Papyrus à  Herculanum (260 x 70 m).
Isolée au milieu de jardins et de parcs qui l´entouraient sur 3
côtés, elle s´ouvrait sur la mer “ aujourd´hui beaucoup plus
lointaine “ par son 4ème côté, le sommet du Vésuve
étant en arrière-plan.

En 79, elle était
en travaux, inhabitée : absence d´objets domestiques ;
dépôts de statues et de tambours de colonnes.

Architecture

Villa « républicaine »
(milieu du 1er siècles avant J.-C.) :

Elle est
organisée autour d´un axe central
 :

Atrium,
lieu le plus fréquenté dans la journée, avec son impluvium
(bassin) central alimenté par un compluvium (ouverture
dans le toit).

– Jardin intérieur
(vidarii) avec fleurs et arbres fruitiers.

– Grand salon
ouvert sur le jardin extérieur par 2 colonnes cannelées.

A l´ouest,
face à  la mer : pièces de résidence et de réception pour les
maîtres.

– Portique sud.

– Appartements
(diatae) avec chambre (cubicula).

– Pièce d´apparat
(oecus) : le grand salon avec vue sur la mer et décor
raffiné.

Triclinium
(salle à  manger) : table au centre et lits le long des
parois.

– Cuisine :
plan de travail avec 3 niches et une vasque circulaire.

– Ensemble
thermal : praefurnium (chaufferie), caldarium (bain
chaud) au sol dallé intact, tepidarium (bain tiède) et
frigidarium (bain froid).

Au nord :
portique symétrique.

A l´est :


Rez-de-chaussée : autour du « péristyle rustique »,
pièces de service, laraire, latrines (mur de séparation entre
hommes et femmes).

– A l´étage :
logement (chambres donnant sur l´extérieur) des serviteurs
(esclaves).

– Au sous-sol :
(stockage des denrées alimentaires)

Complexe
« impérial »
(milieu du 1er siècle après
J.-C. : utilisation de l´opus incertum et de l´opus
quasi reticulatum
) = important ensemble résidentiel qui a été
ajouté à  l´est de la villa précédente.

Il entoure sur 3
côtés une grande natatio (piscine) de 60 x 17 m (villa
Papyrus : 66 x 7 m) qui, sur le 4ème côté, s´ouvre
vers un parc avec pelouse, arbres (platanes, citronniers, oliviers,
lauriers roses, …), statues en marbre.

Au l´ouest de la
piscine, entre 2 portiques, suite de salles et d´espaces de
jardins : l´hortus (jardin) pénètre dans la maison et
devient « salon de verdure ». Au sud-ouest, pièces
complexes dont une richement décorée.

Fresques

Somptueuses et totalement
conservées in situ (celles de Pompéi et d´Herculanum sont
en partie au musée de Naples), les fresques d´Oplontis sont
difficiles à  dater dans la villa « républicaine » car
certaines d´entre elles ont été rénovées lors de la
construction de l´ensemble « impérial ».

LES 4 STYLES POMPEIENS

1er (IVème “ début 1er
siècle avant J.-C.) : décors géométriques.

2ème (80 “ 15 avant
J.-C.) : révolution de la perspective = illusion du
trompe-l´œil : les murs des pièces semblent s´ouvrir sur
l´extérieur ; scènes mythologiques et historiques.

3ème (- 15 à  + 50) :
retour à  un décor plat de carrés et rectangles agrémentés de
paysages idylliques très colorés.

4ème (50 à  79) :
retour à  la perspective et au trompe l´œil, plus accumulation et
superposition baroque d´animaux exotiques ou fantastiques,
d´éléments architecturaux imbriqués. Scènes mythologiques à
caractère initiatique ou moralisant.

PRINCIPAUX ENSEMBLES

Thermes  : scènes réalistes
aux murs (un Hercule recherchant les pommes d´or) et au plafond
(Néréides au centre)

Triclinium  : décor soigné
du sol et des murs ; un panier de figues très réaliste.

Salon donnant sur la mer :
mosaïque, fresques à  « ouvertures sur jardins » en
trompe l´œil, donnant l´illusion d´une salle encore plus
vaste. Sanctuaire de Delphes (siège de la Pythie) sur une paroi.

Portique sud  : 4ème
style avec perspectives architecturales et guirlandes de fleurs et de
fruits.

Cubicula  : 2ème
style.

Atrium  : 2ème
style ; mosaïque à  méandres polychromes autour de
impluvium ; sur les parois, illusion de paysages
entrevus au travers de colonnes, de portes.

Jardin intérieur : plantes
et oiseaux sur fond noir et rouge,

Corridor : style 4 et
plafonds divisés en panneaux par des poutres apparentes.

Promenoir à  l´ouest de la
piscine : pièces-jardins décorées d´architectures
fantaisistes immergées dans la verdure (plantes, fontaines, oiseaux)
de style 4.

SYNTHESE

L´art du trompe l´œil atteint ici
son apogée : scénographie théâtrale, espaces imaginaires à
horizons multiples, oiseaux et fleurs étonnantes des pièces ouvrant
sur jardins = prolongement de la nature à  l´intérieur de la
maison.

Thèmes : scènes mythologiques ;
paysages bucoliques ou fantastiques ; fleurs, fruits, oiseaux,
insectes ; volutes, festons, guirlandes.

Un thème spécifique à  Oplontis :
l´abondance du paon, oiseau de Junon (Hera), épouse
de Jupiter (Zeus) l´équivalent divin de l´Empereur ;
sans doute une allusion à  Poppée, épouse de Néron.

Sources principales :
Wikipedia et Thalassa

A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Teaching Classical Languages: sortie du volume 11, 1er numéro (printemps 2020)

La revue (américaine) en ligne de pédagogie des langues anciennes “Teaching Classical Languages” propose son …

Laisser un commentaire

X