Accueil » Actualités des LCA » Petite histoire du doigt d´honneur, d’Aristophane à  M.I.A.

Petite histoire du doigt d´honneur, d’Aristophane à  M.I.A.

 

Si le fait de montrer son majeur à quelqu’un ne constitue pas forcément une insulte à l’époque, la chose est attestée dès le siècle suivant. Le philosophe grec Diogène fait ainsi un doigt d’honneur à l’orateur Démosthène au IVe siècle, pour lui signifier son mépris. Les Grecs anciens associaient également le pénis aux oiseaux, mais il n’est pas fait mention d’une association du majeur avec les oiseaux.

Les Romains avaient donné au majeur le surnom de digitus impudicus, le doigt impudique. Lors d’une de ses crises de folie, l’empereur Caligula aurait exigé que les sénateurs s’agenouillent et embrassent son majeur, une mise en scène on ne peut plus explicite.

Ce geste tombe en désuétude au Moyen-Âge, l’Eglise catholique désapprouvant son caractère trop suggestif. …

A lire sur See it on Scoop.it

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Résultats du Jeu-Concours “L’essuie-main de l’empereur” de Lydéric Landry

Résultats du jeu-concours La réponse du jeu-concours était “en Pannonie”. Les 5 gagnants tirés au …

Laisser un commentaire