Quand Maxime, un élève de troisième, déclame Cicéron

Les élèves de troisième nourrissent le site qu’ils ont construit autour des empereurs romains d’enregistrements sonores de quelques grands textes de la littérature latine en prononciation restituée.

Cet article sur la conjuration de Catilina est ainsi illustré d’une très belle interprétation de l’exorde de la première catilinaire de Cicéron :

A propos Nathalie Blanc-Kowalski

Avatar
Enseignante de Lettres Classiques au collège Oeben (Paris XII) - Membre du collectif "Arrête ton char !" - Membre du GIPTIC Paris - Webmaster du site tic-et-nunc.com

Sur le même thème

Lumni / La flamme olympique a-t-elle toujours existé ?

Dans sa rubrique “Sport”, Lumni a produit tout un dossier sur le thème des Jeux …