Accueil » Nathalie Blanc-Kowalski

Nathalie Blanc-Kowalski

Avatar
Enseignante de Lettres Classiques au collège Oeben (Paris XII) - Membre du collectif "Arrête ton char !" - Membre du GIPTIC Paris - Webmaster du site tic-et-nunc.com

L’association Feriae Latinae (France)

L’Association Feriae Latinae Ferigoletenses  a été créée à l’initiative de Clément Desessard, auteur de la très célèbre méthode ASSIMIL Lingua latina sine molestia (qui vient d’être rééditée par Assimil). Elle organise chaque année une semaine d’immersion en langue latine pendant le mois de juillet. Au programme se trouvent des thèmes divers ainsi que des excursions dans la région. Bien que …

lire la suite »

Quand les élèves traduisent Queen – Bohemian Rhapsody in lingua latina

Une activité très intéressante pour comprendre l’exercice de traduction : de la nécessité, d’abord, de saisir le sens du texte à traduire… …puis de trouver les mots les plus justes pour traduire des mots ou des notions qui parfois n’existaient pas dans l’Antiquité. Comment, par exemple, traduire Scaramouche ? Suite à quelques recherches et un long débat, nous optons pour …

lire la suite »

Niveau 3ème – Commenter en latin un tableau de Maccari : Cicero Catilinam denuntiat

Après avoir étudié l’exorde de la première catilinaire de Cicéron, les élèves s’essayent au commentaire du tableau de Cesare Maccari. L’oeuvre pourra être analysée en français dans un premier temps. Cicero Catilinam denuntiat A l’aide du document suivant, un commentaire est ensuite rédigé en latin. Cicero Catilinam denuntiat – pour faire un commentaire du tableau en latin Ce document a été réalisé …

lire la suite »

Niveau 4ème – Commenter un tableau de David en latin

Après avoir lu le récit de Florus rapportant comment Brutus fit exécuter ses fils parce qu’ils avaient tenté de rétablir la Royauté, les élèves s’essayent au commentaire du tableau de David, Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils. L’oeuvre pourra être analysée en français dans un premier temps. La haine de la Royauté – l’exemple de Brutus A …

lire la suite »

Quand la famille Rimbault joue le chapitre VIII de la méthode Orberg

De Medo Lydiaque apud tabernarium : le chapitre VIII de la méthode est interprété par trois jeunes comédiens, tout en latin bien entendu. Ce diaporama pourrait nous donner à tous des idées : capitulum-viii. Voir le photogramme légendé en latin d’Olivier Rimbault (pdf 3,3mo) : http://lingualatina-orberg.wikispaces.com/file/view/LLPSI-capitulum-viii.pdf/407627398/LLPSI-capitulum-viii.pdf

lire la suite »

Article – Loquerisne latine textorum ? ou comment écrire des texto en latin

Plus encore que l’anglais, la concision du latin se révèle précieuse quand s’approche la limite fatidique des 160 caractères par message. Par exemple, Vale ! “Porte-toi bien”, conclura avec brièveté et élégance votre message. Si vous détestez votre interlocuteur, vous pourrez écrire à la place vahe !, “sois maudit”, et prétexter une malencontreuse erreur de frappe. Pratique. Pour d’autres idées, lisez donc …

lire la suite »

Quand Maxime, un élève de troisième, déclame Cicéron

Les élèves de troisième nourrissent le site qu’ils ont construit autour des empereurs romains d’enregistrements sonores de quelques grands textes de la littérature latine en prononciation restituée. Cet article sur la conjuration de Catilina est ainsi illustré d’une très belle interprétation de l’exorde de la première catilinaire de Cicéron :

lire la suite »

Quand des élèves de quatrième s’approprient Apicius

A l’occasion de la semaine du goût, nous invitons les élèves à découvrir l’art culinaire romain. Au cours d’une séquence intitulée “Hebdomada gustus”, les élèves s’initient aux rites sociaux liés aux repas et traduisent des recettes d’Apicius. Pour parfaire l’expérience, ils cuisinent certaines recettes et goûtent aux saveurs antiques. Avant de déguster, les élèves présentent, en latin bien entendu, la …

lire la suite »

Actualités – Quand des ados parlent couramment le latin

  A Schola Nova, petite école privée de l’Est du Brabant wallon en Belgique fondée en 1995, les élèves apprennent à parler le latin au même titre que le néerlandais ou l’anglais. L’article, publié en ligne en janvier 2012 sur l’avenir.net, comprend une courte vidéo.

lire la suite »

Compte-rendu d’expérience – Pourquoi enseigner le latin comme une langue vivante ?

Notre pratique de l’enseignement du latin comme une langue vivante est née du constat suivant : dans nos classes, il nous était relativement simple de transmettre à nos élèves, très demandeurs, la culture antique, mais beaucoup plus complexe de leur enseigner la langue. Comment remettre la langue au cœur de notre enseignement ? Nous nous heurtions à certaines difficultés récurrentes et cherchions …

lire la suite »

Activités- Ecrire en latin pour réinvestir et fixer les apprentissages

Divers sujets d’écriture sont confiés aux élèves suite à la lecture des textes pour favoriser le retour au texte et fixer les apprentissages. En voici quelques d’exemples : – de courts dialogues d’imitation rédigés par des latinistes débutants, dans le cadre d’une séquence initiale intitulée « Ave magistra ! », axée sur l’étude d’extraits du Colloquium Leidense : Cum discipuli cum magistro loquuntur – Les …

lire la suite »
X