Accueil » Actualités des LCA » Astérix et la Transitalique : vive les anachronismes ?

Astérix et la Transitalique : vive les anachronismes ?

Astérix nouvelle ère, troisième édition ! Après le mitigé Astérix chez les Pictes et le bien plus enlevé Papyrus de César (5 millions d’exemplaires vendus), le tandem Ferri-Conrad livrera en octobre prochain son nouveau menhir, intitulé Astérix et la Transitalique. Fidèles à l’alternance prônée par Goscinny entre un album se situant en Gaule et un autre faisant voyager les personnages bien loin de leur village, les deux complices ont choisi de promener Astérix et Obélix… en Italie. Un clin d’œil (apprécié de l’intéressé, dixit Jean-Yves Ferri) aux origines vénitiennes d’Albert Uderzo.

(…)

“l’argument de cet Astérix et la Transitalique présente une Italie dont les habitants ne « sont pas tous romains », et où les Italiques tentent de préserver leur autonomie face aux « velléités de domination de Jules César et ses légions ».”

Lire l’article complet de Romain Brethes sur LePoint.fr : http://www.lepoint.fr/pop-culture/bandes-dessinees/asterix-et-la-transitalique-vive-les-anachronismes-05-04-2017-2117468_2922.php#xtor=CS2-238

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Annonce des lauréats du 1er Prix Littérature Jeunesse Antiquité (2020)

La voici avec trois mois de retard : la liste des lauréats du premier Prix …

Laisser un commentaire