Ouvrages & Textes

Cette page référence de nombreux documents classés en 4 catégories :

les textes latins & grecs avec traductions juxtalinéaires
des ouvrages didactiques & textes antiques divers
des documents en lien avec l’épigraphie : des textes notables, inscriptions, manuscrits…
des lectures diverses

N’hésitez donc pas à la parcourir jusqu’au bout pour ne rien rater !

Textes latins & grecs avec traductions juxtalinéaires

Les textes en traduction juxtalinéaire appelés aussi simplement « juxtalinéaire » ou « juxta » sont pour la plupart des textes classiques à destination des scolaires publiés à partir de la 2ème moitié du XIXème siècle et qui ne sont plus réédités aujourd’hui.
Leur particularité : ils présentent une traduction mot-à-mot du texte original placée vis-à-vis du texte original, ce qui permet de pratiquer l’exercice formateur du « petit latin » ou du « petit grec ».
Les documents reproduits sur cette page sont pour la plupart issus de la collection personnelle de Thierry Liotard qui a accepté de les publier sur notre site. Ils ne sont plus couverts par le copyright (ils ont été publiés entre 1840 et 1920), et sont donc libres de droits et peuvent être copiés et imprimés sans restriction. Les fichiers sont au format .pdf :

Les textes LATINS

Les textes GRECS

 

 

Ouvrages didactiques, textes antiques

Epigraphie : textes notables, inscriptions, manuscrits

Lectures diverses

Brice C Jones / de la pornographie sur un papyrus antique

P.Oxy. 42.3070 is a first century Greek papyrus discovered in the trash heaps of ancient Oxyrhynchus. It is a letter from two men named Apion and Epimachus to another man named Epaphroditus. Basically, the letter writers inform the recipient that if he lets them bugger (look it up if you don’t know) him, they will no longer beat him. Here …

lire la suite »

The Petrified Muse / Des poèmes latins sur la tristesse de perdre des enfants

Death – even death under particularly moving circumstances – is such a ubiquitous feature of the Latin verse inscriptions that it, at times, seems to cause a certain numbness in my brain (in addition to its regular numbness, that is). From an unfeeling academic perspective, there are two things that are clear about a mother’s death in childbirth: first, it …

lire la suite »

The Petrified Muse / La poésie latine et les limites de la médecine romaine

Coming from a literary (rather than an epigraphical) perspective, there is a view that doctors and medical personnel in general, if not the subject of mourning themselves, tend to get a rough deal in Latin epigrams (see e. g. Schatzmann’s comment on scoptic epigrams here [text in German]). This view is furthered by sentiments such as the elder Pliny’s famous …

lire la suite »

The Petrified Muse / La mystérieuse épitaphe d’un homme pauvre à Tarragone

The earlier (prose) inscription, on the right, reads as follows (CIL II ed. alt. 14/2, 1079 = RIT 218): L(ucio) Fuficio Mevan(ia) Prisco vet(erano) leg(ionis) VII G(eminae) F(elicis) et Flaminiae Melete uxsori et Domitiae Saturninae adfini Fuficia Germana lib(erta) h(eres) f(ecit). For Lucius Fuficius Priscus of Mevania, veteran of the Legio VII Gemina Felix, and Flaminia Melete, his wife, and …

lire la suite »

Brice C Jones / La lettre d’une mère fachée

Tomorrow (May 10) is Mother’s Day in the US and Canada. According to Wikipedia, this holiday is “a modern celebration honoring one’s own mother, as well as motherhood, maternal bonds, and the influence of mothers in society.” This is a time when many children send cards and flowers showing their appreciation to their mothers. While this holiday is modern in …

lire la suite »

The Petrified Muse / Violence domestique racontée en poésie sur des pierres

One of the remarkable things that the poet expressed in this text – stressing it as noteworthy, it would seem – was that she never had to endure any physical abuse (lines 5-6): non gravibus vinc(u)lis unquam consueta teneri verbera nec niveo corpore saeva pati unaccustomed ever to be restrained by heavy harnesses or to endure savage beatings with my …

lire la suite »

Le Monde / Un remède contre la gueule de bois datant de l’Egypte antique

Le monde nous parle d’un papyrus d’Oxyrhynque dont le texte, qui propose un remède “contre la gueule de bois”, vient d’être juste traduit : Depuis plus d’un siècle, des spécialistes se penchent et traduisent péniblement près de 500 000 documents découverts dans la ville égyptienne d’Oxyrhynque. On trouve de tout dans les “Papyrus d’Oxyrhynque”, des documents administratifs comme des poèmes …

lire la suite »

Nicolas Lakshmanan / Préface de l’Instruction des Orateurs

Quintilien, le grand pédagogue latin, est au programme de l’agrégation. C’est une bonne nouvelle. L’on pourra commencer à le connaître en lisant la préface qu’il donne à son ĪNSTITŪTIŌ ŌRĀTŌRIA. Le texte est macronisé, pourvu d’une nouvelle ponctuation, et de titulī, comme c’est maintenant notre usage. On y lira que ce Fabius-là est tout ce qu’il y a de plus …

lire la suite »

Sur un papyrus du 4ème siècle : un évêque, de la violence domestique, une église

P.Oxy. 6.903 is a fourth century papyrus that was discovered in 1897 in the ancient Egyptian city of Oxyrhynchus. It is complete and generally well-preserved (image below). The papyrus is an affidavit comprised of a complaint from a Christian woman against her husband, who is charged with verbally and physically abusing her, their slaves, and foster children. Apparently, the husband …

lire la suite »

Epitaphe de Margarita, petit chien gaulois

The inscription on this marble plaque, which is preserved and on display in the British Museum in London (CIL VI 29896 cf. p. 3734 = CLE 1175; for the entry in the BM online database follow this link), reads as follows: Gallia me genuit, nomen mihi divitis undae concha dedit, formae nominis aptus honos. docta per incertas audax discurrere silvas …

lire la suite »

DIIS MANIBVS SACRVM : lire des inscriptions funéraires en lecture dynamique

Durant cette séquence les élèves se servent d’une lecture dynamique et inductive pour lire quatre épitaphes. En efet, l’afchage progressif des mots (et même parfois des lettres) leur permet d’émettre des hypothèses qui seront ensuite confrmées ou infrmées. La reprise de mêmes structures au fl des inscriptions leur donne l’occasion de devenir de plus en plus sûrs de leurs hypothèses. …

lire la suite »

3 adaptations de textes latins en bandes dessinée à feuilleter en ligne

Publiées en 2008 chez Buchner, trois adaptation en BD de textes latins par Magda van Tilburg sont proposées au feuilletage intégral en ligne sur le site booxalive. Les couleurs font mal aux yeux, mais les textes apposés dans les bulles sont en latin, ce qui rend l’outil exploitable pédagogiquement. ● Curculio, Plaute : http://booxalive.nl/curculiokorenwurm/ ● Didon et Enée, Virgile : …

lire la suite »

Le Vatican propose en ligne un manuscrit d’extraits de Virgile datant du IVè/Vès !

Le Vergilius Vaticanus est un manuscrit enluminé contenant des fragments de l’Énéide et des Géorgiques de Virgile, daté des environs du début du Ve siècle. Contenant 76 folios et 50 miniatures, il est conservé à la bibliothèque apostolique vaticane (Cod. Vat. Lat. 3225). L’ouvrage a probablement été exécuté pour un membre non identifié de l’aristocratie païenne à Rome, à la fin …

lire la suite »
X