Accueil » Actualités des LCA » HospitAM / Les femmes et le vin dans la Rome antique. Bilan documentaire et historiographique

HospitAM / Les femmes et le vin dans la Rome antique. Bilan documentaire et historiographique

Le régime agricole et alimentaire traditionnel de Rome, de l’Italie et de son empire apparaît dominé par ce que l’on nomme la « triade méditerranéenne », qui se compose des céréales, de la vigne, dont on tire le vin et de l’olivier, destiné à produire de l’huile. On a toutefois longtemps considéré que le vin n’aurait pas été connu en Italie centrale avant le IVe s. av. J.-C., au prix d’une lecture hypercritique des sources littéraires, il est vrai plus tardives, qui évoquaient la consommation du vin pendant les premiers siècles de Rome. En réalité, depuis les années 1980, à la lumière notamment des découvertes archéologiques, ce postulat historiographique a été battu en brèche par historiens et archéologues (voir par exemple Gras 1983 ; Brun 2004 ; Tchernia 2016) et il apparaît à présent établi que le vin était connu, importé voire produit en Italie centrale dès l’époque archaïque, chez les Étrusques mais également à Rome, même si l’accélération de la production viticole romaine est incontestablement plus tardive (Ve-IIIe s. av. J.-C.).

Lire l’article de Marie-Adeline Le Guennec (École française de Rome) sur le carnet de recherches HospitAM : http://hospitam.hypotheses.org/621

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Claire Berest : Le moderne au lycée, c’est l’antique ?

Jean-Michel Le Baut propose un entretien avec Claire Berest, professeure au lycée de l’Iroise à …

Laisser un commentaire