Accueil » Actualités des LCA » La Toge et le Glaive / Rituels de l’enfance

La Toge et le Glaive / Rituels de l’enfance

Vous pensez à Jules César, et vous voyez le fier conquérant drapé dans son manteau de Général; vous pensez à Cicéron, et vous voyez l’orateur indigné fustigeant Catilina; vous pensez à Marc Aurèle, et vous voyez l’Empereur penché sur ses écrits philosophiques. Et pourtant, avant d’être de grands hommes, ces trois-là ont été des petits garçons, au même titre que le charpentier, le Sénateur, le marchand, le gladiateur… J’ai déjà abordé l’enfance dans la Rome antique en évoquant les jouets (ici) et l’éducation (là), mais il y a un thème important dont je n’ai pas encore parlé : les cérémonies qui marquent la naissance et le déroulement de l’enfance, chez les citoyens romains.

Le mot pour le dire : dans la loi et en pratique.

En guise d’introduction, il convient d’abord de définir ce qu’est exactement un enfant du point de vue législatif. En préambule, il faut noter que ces dispositions ne concernent que les garçons, puisque les filles restent sous l’autorité de leur père, puis de leur mari, et sont donc assimilées à des mineures de leur naissance…

Lire la suite sur http://latogeetleglaive.blogspot.fr/

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

«En restant attachés aux humanités, les Français expriment leur besoin d’enracinement»

Dans une tribune publiée sur le site du Figaro, le directeur général de l’Ircom, Pierre …

Laisser un commentaire