Accueil » Actualités des LCA » Le silphium, plante merveilleuse mais disparue
Le roi Arcésilas de Cyrène13 et la pesée du silphium sur une coupe laconienne à figures noires. Cabinet des médailles (BNF), Paris. / Wikipedia

Le silphium, plante merveilleuse mais disparue

Du XVIe jusqu’au milieu du XIXe siècle, les antiquaires, férus de philologie et de numismatique, dissertent autour d’une plante merveilleuse mais disparue. Merveilleuse car il s’agissait d’une panacée quasi-universelle dont l’efficacité touchait « à quantité de branches de la médecine : odontologie, ophtalmologie, pneumologie, affections des articulations, des viscères, du système circulatoire, sexualité »1. Disparue surtout, la plante est à présent considérée comme une des premières espèces végétales éteintes par l’homme.

Quelques mois avant l’ouverture de l’exposition Terre ! Escales mythiques en Méditerranée, trésors de la BnF et collections marseillaises, au musée d’histoire de Marseille (14/02-22/08/2020), partons à la recherche du célèbre silphium de Cyrénaïque.

Lire l’article  ” dfrere, “Le silphium, plante merveilleuse mais disparue”, in L’Antiquité à la BnF, 04/09/2019, https://antiquitebnf.hypotheses.org/8676, [consulté le 15/09/2019]”  : https://antiquitebnf.hypotheses.org/8676

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Quand Gucci ré-écrit l’histoire du prêt-à-porter italien, avec l’Antiquité pour toile de fond

A lire sur Antiquipop : Manon Renault, “Quand Gucci ré-écrit l’histoire du prêt-à-porter italien, avec …

Laisser un commentaire

X